VIDEO. La danseuse et mannequin algérienne Melissa Ziad lit le poème "Rêves en désordre" de Bachir Hadj Ali

"Je rêve de fiancées délivrées des transactions secrètes / Je rêve de couples harmonieusement accordés / Je rêve d'hommes équilibrés en présence de la femme..." Melissa Ziad, la "ballerine de l'espoir", lit le poème "Rêves en désordre" de Bachir Hadj Ali... Extrait du magazine "Ouvrez le 1" diffusé mercredi 20 mars 2019 sur Franceinfo (canal 27). 

"Ouvrez le 1", nouveau magazine de Franceinfo (canal 27) présenté tous les mercredis à 22h30 par la journaliste de France Télévisions Emilie Tran Nguyen et Eric Fottorino, directeur de l'hebdomadaire Le 1, demande chaque semaine à une personnalité de lire un poème en rapport avec son thème d'actualité. Cette semaine "Algérie : roulez jeunesse !"

Pour la séquence A voix haute du magazine, Melissa Ziad, danseuse et mannequin algérienne de 17 ans, lit d'Alger le poème Rêves en désordre de Bachir Hadj Ali, tiré du recueil Quand la nuit se brise. Anthologie de poésie algérienne, d'Abdelmadjid Kaouah (éd. Seuil). C'est elle qui danse devant le drapeau algérien brandi par des manifestants le 1er mars dernier. Cette photo, intitulée Poetic protest, a fait le tour du monde, devenant ainsi l'image-symbole de cette vague de protestation pacifique de la jeunesse algérienne.  

"Je rêve de femmes à l'aise en présence de l'homme"

Cette lecture est illustrée de quelques clichés de manifestantes prises lors des vendredis 1er, 8 et 15 mars 2019 par Rania G., photographe algérienne âgée de 21 ans, auteure du cliché. Elle choisit ses modèles, exclusivement féminins, dans la rue ou sur les réseaux sociaux. Des inconnues chez qui l'artiste décèle une beauté à révéler et avec lesquelles elle entame un travail de longue haleine, soit un an dans le cas de Melissa. Rania G. continue aujourd'hui ce même travail, mais dans le cadre du mouvement de protestation en Algérie.

Je rêve d'îlots rieurs et de criques ombragées
Je rêve de cités verdoyantes silencieuses la nuit
Je rêve de villages blanc bleu sans trachome
Je rêve de fleuves profonds sagement paresseux
Je rêve de protection pour les forêts convalescentes
Je rêve de sources annonciatrices de cerisaies
Je rêve de vagues blondes éclaboussant les pylônes
Je rêve de derricks couleur de premier ami
Je rêve de dentelles langoureuses sur les pistes brûlées
Je rêve d'usines fuselées et de mains adroites
Je rêve de bibliothèques cosmiques au clair de lune
Je rêve de réfectoires fresques méditerranéennes
Je rêve de tuiles rouges au sommet du Chélia
Je rêve de rideaux froncés aux vitres de mes tribus
Je rêve d'un commutateur ivoire par pièce
Je rêve d'une pièce claire par enfant
Je rêve d'une table transparente par famille
Je rêve d'une nappe fleurie par table
Je rêve de pouvoirs d'achat élégants
Je rêve de fiancées délivrées des transactions secrètes
Je rêve de couples harmonieusement accordés
Je rêve d'hommes équilibrés en présence de la femme
Je rêve de femmes à l'aise en présence de l'homme


Je rêve de danses rythmiques sur les stades
Et de paysannes chaussées de cuir spectatrices
Je rêve de tournois géométriques inter-lycées
Je rêve de joutes oratoires entre les crêtes et les vallées
Je rêve de concerts l'été dans les jardins suspendus
Je rêve de marchés persans modernisés
Pour chacun selon ses besoins
Je rêve de mon peuple valeureux cultivé bon
Je rêve de mon pays sans torture dans prisons
Je scrute de mes yeux myopes mes rêves dans ma prison.

Extrait du magazine "Ouvrez le 1" (replay) diffusé mercredi 20 mars 2019 sur Franceinfo (canal 27). 

> "Ouvrez le 1", un magazine télévisé, tous les mercredis à 22h30 sur Franceinfo (canal 27). 

"Le 1", un journal pour comprendre le monde, tous les mercredis en kiosque.

OUVREZ LE 1 / FRANCEINFO (CANAL 27)
OUVREZ LE 1 / FRANCEINFO (CANAL 27) (CAPTURE ECRAN / OUVREZ LE 1 / FRANCEINFO (CANAL 27))