VIDEO. Abdelaziz Bouteflika, de ses débuts à aujourd'hui

Au pouvoir depuis plus de 20 ans, Abdelaziz Bouteflika défraie la chronique. Voici son histoire.

BRUT

"Il n'y aura pas de cinquième mandat, Bouteflika", entonnent les manifestants algériens dans les rues. En effet, ils s'opposent farouchement au prochain mandat que brigue le président de 82 ans. Pour eux, cette longue carrière politique doit prendre fin. 

Abdelaziz Bouteflika naît en 1937 dans une famille modeste de Oujda, une ville marocaine à la frontière de l'Algérie. Enfant, il étudie à l'école de scoutisme fondée par Hassan II avant que celui-ci ne devienne roi du Maroc. Puis il s'engage dans les rangs de l'Armée de Libération Nationale afin de lutter pour l'indépendance de l'Algérie. Ce combat lui ouvrira les portes du premier gouvernement algérien autonome pour lequel il deviendra le plus jeune ministre des Affaires étrangères au monde. Abdelaziz Bouteflika n’a alors que 26 ans.  

En 1965, il suit le colonel Houari Boumédiène lors du coup d'État contre le président Ahmed Ben Bella. Abdelaziz Bouteflika bénéficiera de la protection du colonel jusqu'à ce que celui-ci ne meurt en 1978. Ne vivant plus sous l'égide de son mentor, il est accusé de détournements de fonds publics et est écarté par les militaires. Bouteflika est alors forcé de s'exiler aux quatre coins du monde. 

Mais au début des années 1990, l'Algérie connaît une guerre civile tragique qui oppose l'armée et les civils au Front Islamique du Salut. Rappelé au pays, Bouteflika est élu Président de l'Algérie en 1999 avec près de 74 % des suffrages. Alors chargé de rétablir la paix, il fait voter une amnistie pour les islamistes : "Je ferai tout ce qui doit être fait pour réconcilier les Algériens avec eux-mêmes", prétend-il alors.

Une présidence conspuée

Victime d'un ulcère à l'estomac en 2005 puis d'une attaque cérébrale quelques années plus tard, son état de santé ne cesse de se dégrader. Lors des cérémonies officielles, seuls des portraits à son effigie rappellent qu'il préside l'Algérie.

En février 2019, alors qu'il est hospitalisé en Suisse, il annonce sa candidature pour les prochaines élections présidentielles algériennes. Dans les rues, des vagues de manifestants déferlent pour s'opposer à son maintien au pouvoir : "Bouteflika, écarte-toi ! Toi et ton clan !", peut-on entendre dans la foule. Depuis un an, Abdelaziz Bouteflika n’a fait aucune apparition en public. 

VIDEO. Abdelaziz Bouteflika, de ses débuts à aujourd\'hui
VIDEO. Abdelaziz Bouteflika, de ses débuts à aujourd'hui (BRUT)