Algérie : le président Abdelaziz Bouteflika nomme un nouveau gouvernement

Cette nouvelle équipe compte 27 membres, dont seulement six du précédent gouvernement.

Le Premier ministre Noureddine Bedoui, lors d\'une conférence de presse, le 14 mars 2019 à Alger.
Le Premier ministre Noureddine Bedoui, lors d'une conférence de presse, le 14 mars 2019 à Alger. (RYAD KRAMDI / AFP)

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a nommé, dimanche 31 mars, un nouveau gouvernement conduit par Noureddine Bedoui, désigné Premier ministre le 11 mars. Ce nouveau gouvernement est composé de 27 membres, dont seulement six de l'ancienne équipe, selon un communiqué de la présidence, cité par l'agence de presse officielle APS.

Selon la liste diffusée par la télévision nationale, le chef d'état-major de l'armée, le général Ahmed Gaïd Salah, qui a récemment proposé la mise en œuvre de mécanismes constitutionnels pour écarter le président Bouteflika du pouvoir reste vice-ministre de la Défense. Ramtane Lamamra, nommé le 11 mars vice-Premier ministre et chef de la diplomatie, ne figure pas dans la liste.

Samedi, Ahmed Gaïd Salah avait de nouveau recommandé que le président Abdelaziz Bouteflika soit déclaré inapte à l'exercice de ses fonctions. La veille, une foule immense avait défilé dans les rues d'Alger, en scandant notamment : "Le peuple veut que vous partiez tous !"