Algérie : Abdelaziz Bouteflika ne cède pas à la rue et brigue un cinquième mandat

À 82 ans, Abdelaziz Bouteflika a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle algérienne.

FRANCE 2

C'est à la télévision que le suspense a pris fin. Par une simple lettre, Abdelaziz Bouteflika a annoncé dans la soirée du dimanche 3 mars sa candidature à un cinquième mandat présidentiel. Il dit avoir entendu la colère du peuple, assure des changements et l'organisation d'élections anticipées d'ici un an à laquelle il promet cette fois de ne pas se présenter. Toute la journée, les journalistes ont guetté le moindre indice devant le Conseil constitutionnel. En fin d'après-midi, des camions apportant les parrainages d'Abdelaziz Bouteflika sont entrés un à un. À quelques centaines de mètres de là, des jeunes défilaient dans les rues d'Alger en scandant "non à un cinquième mandat". Face à la pression populaire, l'exécutif n'a pas complètement cédé.

Mobilisation à Paris

La diaspora algérienne s'est également mobilisée à Paris, place de la République. En apprenant la candidature du président, les manifestants sont stupéfaits. Tous se disent déterminer à continuer le mouvement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Abdelaziz Bouteflika participe à un scrutin local, le 23 novembre 2017, à Alger (Algérie).
Abdelaziz Bouteflika participe à un scrutin local, le 23 novembre 2017, à Alger (Algérie). (RYAD KRAMDI / AFP)