DIRECT. Une foule de manifestants dans les rues d'Alger pour le 20e vendredi de contestation

Le président par intérim Abdelkader Bensalah a proposé la création d'une instance de dialogue pour organiser une présidentielle, mais cette option est refusée par de nombreux manifestants.

Les manifestants défilent à Alger, le 5 juillet 2019, jour de l\'indépendance du pays.
Les manifestants défilent à Alger, le 5 juillet 2019, jour de l'indépendance du pays. (- / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Des milliers d'Algériens sont descendus dans les rues malgré un important dispositif policier, vendredi 5 juillet, lors du 20e vendredi de manifestations contre le pouvoir. Cette journée est cruciale pour les opposants et le pouvoir après une proposition de sortie de crise du président par intérim.

Les opposants refusent que le pouvoir organise la présidentielle. Depuis la démission le 2 avril du président Abdelaziz Bouteflika, le mouvement de contestation refuse que le "système" en place organise la présidentielle, et réclame au préalable le départ de tous les anciens soutiens de l'ancien président, resté près de vingt ans au pouvoir.

Une instance de dialogue refusée par les manifestants. Mercredi, le président par intérim Abdelkader Bensalah a proposé la création d'une instance de dialogue pour organiser une présidentielle et promis que l'Etat et l'armée ne s'y impliqueraient pas. Mais les manifestants refusent cette option.

Le 57e anniversaire de l'indépendance. L'Algérie célèbre aujourd'hui le 57e anniversaire de son indépendance. Des personnalités ont lancé un appel pour faire de ce 5 juillet "la concrétisation de la libération de l'Homme, après la libération de la patrie" du pouvoir colonial français en 1962.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ALGERIE

00h00 : Ce direct est maintenant terminé. Voici les principaux titres de la soirée :

• 561 900 candidats au baccalauréat ont été reçus d'emblée cette année. Le taux de réussite avant les épreuves de rattrapage s'établit donc à 77,7%, en baisse de 1,1 point par rapport à 2018. Retrouvez tous les résultats du baccalauréat 2019.


• Les quatre personnes soupçonnées d'avoir fait fuiter des sujets du bac de mathématiques ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire.

• Des milliers d'Algériens sont descendus dans les rues pour un 20e vendredi de manifestations contre le pouvoir.

• Les terres et mers australes françaises sont désormais inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco.

Ce live reprendra à 9 heures.

19h58 : Il est 20 heures, voici un nouveau rappel de l'actualité :

• Fin d'année mouvementée pour les lycéens. Les élèves ont pu consulter leurs résultats, mais le rituel est perturbé cette année par une grève des correcteurs. Retrouvez tous les résultats du baccalauréat 2019.

• Des milliers d'Algériens sont descendus dans les rues pour un 20e vendredi de manifestations contre le pouvoir.

• Les terres et mers australes françaises sont désormais inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco.

18h04 : Il est 18 heures, voici les titres :

Fin d'année mouvementée pour les lycéens. Les élèves ont pu consulter leurs résultats, mais le rituel est perturbé cette année par une grève des correcteurs. Retrouvez tous les résultats du baccalauréat 2019.

Des milliers d'Algériens sont descendus dans les rues pour un 20e vendredi de manifestations contre le pouvoir.

Les terres et mers australes françaises sont désormais inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco.

16h35 : De nombreux manifestants réclament la libération de Lakhdar Bouregaâ, célèbre vétéran de la guerre d'indépendance et opposant, incarcéré dimanche notamment pour "atteinte au moral des troupes".

16h31 : Une foule immense défile dans les rues d'Alger, malgré la chaleur et un important dispositif policier, pour ce 20e vendredi de manifestations contre le pouvoir.





(RYAD KRAMDI / AFP)

13h56 : C'est un vendredi particulier, dans la mobilisation des opposants au pouvoir en Algérie. Le pays célèbre aujourd'hui le 57e anniversaire de son indépendance. "Partez, libérez l'Algérie", scandent les manifestants en agitant le drapeau national et en entonnant des chants à la gloire des martyrs de la guerre. Khaled Drareni, journaliste algérien, a d'ailleurs photographié un homme portant un drapeau de 1962.

13h28 : Environ 2 000 personnes ont commencé à manifester contre le pouvoir, dans le centre d'Alger, pour le 20e vendredi de mobilisation. Un important dispositif policier est déployé.

13h07 : L'ancien chef de la police algérienne, Abdelghani Hamel, limogé en juin 2018, a été placé en détention préventive cette nuit. Il est inculpé pour "détournement de foncier et enrichissement illicite", selon la télévision nationale algérienne.

12h06 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité de cette mi-journée.

Tous les résultats des séries générales du bac sont disponibles. Consultez notre page résultats. Suivez notre direct.

Jour des réquisitions au procès France Telecom. L'entreprise et son ancien PDG Didier Lombard sont jugés pour "harcèlement moral" dans l'affaire de la vague de suicides de salariés à la fin des années 2000.

• Aujourd'hui, une manifestation décisive est prévue car c'est le jour de la 57e commémoration de l'indépendance et le 20e vendredi de mobilisation dans le pays. Découvrez l'interview de Mustapha Bouchachi, l'une des figures de l'opposition et le portrait d'Aladin, un jeune manifestant algérois.

• La justice a ordonné la remise en liberté de la passagère du chauffard de Lorient (Morbihan), qui a percuté et tué un enfant de 9 ans et blessé grièvement son cousin de 7 ans.

09h49 : Pour l'avenir, Aladin rêve désormais d'investir dans des machines à glaces ou dans un petit bateau pour se lancer dans le transport maritime. "Et si je ne parviens pas à me marier, je compte partir pour les Etats-Unis, assure-t-il. J'ai un problème avec la mentalité des gens d'ici, avec l'Etat, le système." Voici son portrait.

09h47 : Symbole de la crise du logement qui touche son pays, Aladin partage un modeste bout de maison avec sa mère et deux de ses frères. "La solidarité familiale est très importante en Algérie et prend le relais sur l'Etat", explique le sociologue algérien Nacer Djabi.

09h43 : "Les gens ici n'ont pas de travail, il y a trop de corruption et tout le monde a peur de la justice protégée par le système en place".

Aladin manifeste contre le pouvoir tous les vendredis depuis le 22 février. Il souhaite des changements pour son pays. "Quand tu vois la police, tu as peur. Ce n'est pas normal."

09h43 : A 33 ans, Aladin vit de petits boulots et de son esprit d'initiative. "On se débrouille, on fait du business...", raconte cet Algérien rencontré sur une plage de la banlieue d'Alger. Il est représentatif de l'importance de l'économie informelle en Algérie. Je vous dresse son portrait.



(CLEMENT PARROT / FRANCEINFO)

09h10 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité de cette matinée.

Les premiers résultats du bac général sont tombés dans l'académie de La Réunion, d'Orléans-Tours et de Strasbourg. A Lyon et à Reims, on connaît les résultats du bac techno. Consultez notre page résultats. Suivez notre direct.

Jour des réquisitions au procès France Telecom. L'entreprise et son ancien PDG Didier Lombard sont jugés pour "harcèlement moral" dans l'affaire de la vague de suicides de salariés à la fin des années 2000.

• Aujourd'hui, une manifestation décisive est prévue car c'est le jour de la 57e commémoration de l'indépendance et 20e vendredi de mobilisation dans le pays. Découvrez l'interview de Mustapha Bouchachi, l'une des figures de l'opposition et le portrait d'Aladin, un jeune manifestant algérois

J-1 avant le départ du Tour de France. Demain, les coureurs s'élanceront de Bruxelles (Belgique). En l'absence de plusieurs favoris dont le Britannique Chris Froome ou Tom Dumoulin, le Français Romain Bardet a une carte à jouer. "Cela ouvre des perspectives", a-t-il confié à franceinfo.

07h44 : Mustapha Bouchachi propose une période de transition en Algérie, "gérée par des gens qui peuvent être acceptés par les Algériens". Il souhaite également "la création d'une commission indépendante pour organiser les élections". Retrouvez l'intégralité de cet entretien ici.

07h30 : "Je pense que vous ne pouvez pas aller contre la volonté de tout un peuple. Il est dans l'intérêt de l'institution militaire d'accompagner les Algériens vers une vraie démocratie."

Pour Mustapha Bouchachi, l'armée fait aussi partie de la solution face à l'impasse politique en Algérie.

07h43 : Mustapha Bouchachi, figure de la contestation en Algérie, est optimiste pour l'avenir de son pays. "Il n'est plus possible d'arrêter le cours de l'histoire", assure cet avocat. Alors que les Algériens descendent pour un 20e vendredi dans la rue, je me suis entretenu avec ce militant des droits de l'Homme.



(AFP)