CAN : les Algériens de France à la fête, quelques incidents en fin de soirée

La victoire de l'Algérie en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) a été célébrée à Alger, mais également dans plusieurs villes de France par la communauté algérienne. Une fête émaillée de quelques incidents en fin de soirée. Près de 200 interpellations ont eu lieu.

FRANCE 2

C'est une vague vert-blanc-rouge qui déferle sur les Champs-Élysées, à Paris, vendredi 19 juillet. Des milliers de supporters algériens en liesse. Les Fennecs champions d'Afrique, ils l'attendaient depuis vingt-neuf ans. Autour de l'Arc de Triomphe, concert de klaxons jusque tard dans la nuit. Dans le quartier parisien de Barbès, ce sont les tambours qui résonnent et tout un peuple qui scande le même chant : "1, 2, 3, viva l'Algérie !" Drapeaux algériens et français côte à côte, pour tous c'est la délivrance après un match tendu. Quelques minutes plus tôt, devant un écran géant, la foule entière est emportée par la joie.

198 interpellations, dont 102 à Paris

De Paris à Limoges (Haute-Vienne) en passant par Marseille (Bouches-du-Rhône), la même fièvre, toute la nuit. Feux d'artifice sur le Vieux-Port et scènes de fraternité avec les supporters sénégalais déçus. Ambiance festive, aussi, à Lyon (Rhône), malgré quelques incidents en fin de soirée, notamment quelques vitrines brisées. 198 personnes ont été interpellées à travers la France, dont 102 à Paris. Sur les Champs-Élysées, les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule. 2 500 policiers avaient été mobilisés pour sécuriser la fête à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporters fêtent la victoire de l\'Algérie contre le Nigeria en demi-finale sur les Champs-Elysées à Paris, le 14 juillet 2019. 
Des supporters fêtent la victoire de l'Algérie contre le Nigeria en demi-finale sur les Champs-Elysées à Paris, le 14 juillet 2019.  (MATHIAS ZWICK / HANS LUCAS / AFP)