CAN : débordements dans plusieurs villes après la victoire de l'Algérie

Une scène de liesse a viré au drame jeudi 11 juillet à Montpellier (Hérault) après la victoire de l'Algérie lors des quarts de finale de la CAN : une famille a été fauchée par un automobiliste et la mère est décédée.

France 3

La police analyse les traces de freinage au sol, au lendemain du drame survenu jeudi 11 juillet. À 22h30, un conducteur a perdu le contrôle de sa voiture avant de percuter une famille. La mère de 42 ans est morte sur le coup. Son bébé projeté en dehors de la poussette est grièvement blessé et toujours hospitalisé. Le conducteur de 21 ans a été placé en garde à vue. S'agit-il d'un supporter de l'équipe de football algérienne qui célébrait la victoire ? Ce drame intervient dans un climat de liesse collective affirme le procureur.

Débordements à Paris

À Paris, 3 000 supporters se sont massés sur les Champs-Élysées après la victoire de l'Algérie en quart de finale de la CAN. Affrontements avec les forces de l'ordre, pillages, vandalismes... La soirée a dégénéré. "Ça gâche la fête", déplore un supporter. Au lendemain des faits, le ministre de l'Intérieur a condamné ces débordements. 73 personnes ont été placées en garde à vue. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un supporter algérien brandit son drapeau le 1er juillet au Caire
Un supporter algérien brandit son drapeau le 1er juillet au Caire (JAVIER SORIANO / AFP)