Cet article date de plus de neuf ans.

Le crash de l'avion d'Air Algérie dû à une négligence de l'équipage ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Le crash de l'avion d'Air Algérie dû à une négligence de l'équipage ? (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

C'est ce que révèle le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA). L'avion transportait 116 passagers, dont 54 Français.

Neuf mois après le crash de l'avion d'Air Algérie au Mali, l'enquête avance. L'accident, survenu en juillet 2014, serait dû à une erreur humaine. Les pilotes n'auraient pas activé le dégivrage des capteurs au niveau des moteurs. Une manoeuvre pourtant obligatoire en cas d'intempéries.

"L'analyse des données disponibles indique que l'équipage n'a vraisemblablement pas activé ces systèmes au cours de la montée de croisière", précise le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA).

Un décrochage de l'avion

Au bout de 30 minutes de vol, le commandant et sa copilote savent pourtant qu'il y a du mauvais temps. En effet, ils amorcent un virage à gauche afin d'éviter de traverser un violent orage d'altitude.

Les capteurs givrent. Alors que l'avion perd de l'altitude et décroche, "les paramètres enregistrés indiquent qu'il n'y a pas eu de manoeuvre de récupération de décrochage réalisée par l'équipage", ajoute le BEA.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.