Crash d'Air Algérie : les familles des victimes sur les lieux du drame

François Hollande reçoit ce lundi 20 avril les familles des victimes du crash de l'appareil d'Air Algérie, il y a neuf mois, au Mali. Les familles se rendront ensuite sur les lieux du drame.

France 3

Il y a neuf mois, un avion d'Air Algérie se crashait au Mali. 116 personnes ont perdu la vie, dont 54 Français. En raison de l'insécurité qui règne dans le pays, les familles des victimes n'avaient pas pu se rendre sur les lieux du drame pour se recueillir. Elles vont désormais pouvoir y aller. Juste avant leur départ, François Hollande va recevoir ce lundi 20 avril, certaines des familles des Français disparus dans ce crash.

Le mari de Sandrine Tricot faisait partie des 54 victimes françaises. Demain pour la première fois, elle se rendra sur la zone de l'accident. Un moment très attendu par les familles : "Nous n'avons pas vu les corps, nous n'avons pas pu non plus visualiser les lieux de l'accident, donc entamer un processus de deuil dans ces conditions est extrêmement difficile".

Un rapport complet en décembre

Il y a quelques jours, les experts du Bureau enquêtes et analyses (BEA) ont évoqué une erreur humaine. L'équipage n'aurait pas activé le système antigivre, entrainant perte de vitesse et décrochage de l'appareil, qui s'est écrasé à plus de 700km/h. Le BEA doit rendre son rapport définitif en décembre.

Après l'entrevue avec François Hollande, 129 proches des victimes s'envoleront pour le Burkina Faso, puis l'armée française organisera des rotations en hélicoptère pour rejoindre la zone du crash.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un fragment de l\'avion du vol AH5017 d\'Air Algérie, le 1er août 2014 dans la région de Gossi dans le Mali.
Un fragment de l'avion du vol AH5017 d'Air Algérie, le 1er août 2014 dans la région de Gossi dans le Mali. (SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP)