Cet article date de plus de six ans.

Crash du vol Ouagadougou-Alger : qui étaient les passagers du MH5017 ?

L'avion, qui transportait au moins 116 personnes, a disparu mercredi soir moins d'une heure après son décollage. Cinquante et un Français se trouvaient à bord, selon le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une plaque devant les locaux de la compagnie Air Algérie, à Paris, jeudi 24 juillet 2014.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

L'avion d'Air Algérie, qui assurait un vol entre Ouagadougou et Alger, s'est "probablement écrasé". Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, l'a annoncé jeudi 24 juillet, lors d'une allocution à la presse. 

> Suivez tous les événements de journée dans notre direct par ici

Le vol AH5017 transportait au moins 110 passagers, dont 51 Français, selon le Quai d'Orsay et le secrétaire d'Etat chargé des Transports français, Frédéric Cuvillier, et six membres d'équipage. Francetvinfo fait le point sur ce que l'on sait des occupants de cet avion.

 Au moins huit nationalités

Outre les 51 passagers Français et les six membres d'équipages espagnols, l'avion transportait 24 Burkinabés, 8 Libanais, 6 Algériens, 5 Canadiens, 4  Allemands et 2 Luxembourgeois, selon la dernière liste fournie par la compagnie Air Algéria. Il y avait aussi un Belge, un Camerounais, un Egyptien, un Malien, un Nigérien, un Roumain, un Suisse, un Ukrainien et "trois nationalités en cours de recherche"Selon le site de l'aéroport de Ouagadougou, près d'un tiers des passagers bénéficiaient d'une double-nationalité.

Il note par ailleurs que "deux fonctionnaires européens de nationalité française en poste à Ouagadougou", se trouvaient à bord. Alors que son nom avait été mentionné par l'aéroport de Ouagadougou, Mariela Castro, nièce de Fidel Castro et fille de Raul Castro, actuel chef d'Etat cubain, a démenti sa présence dans l'avion sur la chaîne Telesur (en espagnol).  

De nombreux passagers rejoignaient la France 

Selon le décompte fournit par les différents aéroports français, au moins 46 personnes se rendaient en fait dans l'Hexagone. Quinze d'entre elles devaient rejoindre Roissy-Charles-de-Gaulle. Ces passagers devaient arriver vers 14 heures au terminal 2A de l'aéroport parisien, où une cellule d'accueil des familles a été mise en place, en présence du PDG d'Aéroports de Paris (ADP), Augustin de Romanet.

Sept autres passagers, membres de trois familles distinctes, devaient prendre une correspondance pour se rendre à Marseille, tandis que 10 voyageurs devaient ensuite rejoindre Toulouse, rapporte la Dépêche du Midi. Enfin, selon le correspondant de France 2 à Lyon, 14 personnes y étaient attendues. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.