Cet article date de plus de deux ans.

Algérie : 257 personnes sont mortes dans le crash d'un avion militaire, selon le premier bilan officiel

L'appareil s'est écrasé peu après son décollage près de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de kilomètres au sud d'Alger.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les images de la télévision algérienne montre le crash d'un avion militaire, le 11 avril 2018 à quelques kilomètres au sud d'Alger (Algérie). (MARINA PASSOS / ENNAHAR TV)

Le bilan est très lourd : 257 personnes sont mortes dans le crash d'un avion militaire algérien de transport, mercredi 11 avril, selon un premier bilan établi par les autorités. L'appareil, dont la destination était Tindouf dans le sud-ouest du pays, s'est écrasé dans un champ dans le périmètre de la base de Boufarik, dans la région de Blida, a précisé le ministère de la Défense.

L'appareil militaire, un Iliouchine 76 russe, s'est écrasé dans un champ agricole, peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik. Une vidéo tournée par un automobiliste montre une fumée noire s'élever au-dessus d'un champ d'oliviers. Sur d'autres images, retransmises par une chaîne algérienne, on voit une foule de badauds et de responsables de la sécurité se tenant dans un pré aux alentours du site du crash. On aperçoit l'arrière d'un appareil en feu.

Le vice-ministre de la Défense nationale a interrompu une visite d'inspection et s'est immédiatement déplacé sur les lieux, ajoute le ministère algérien, afin de "prendre les mesures nécessaires dans de pareilles situations". Il a ordonné la désignation immédiate d'une commission d'enquête afin de déterminer les circonstances de l'accident.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.