Cet article date de plus de neuf ans.

Un rhinocéros meurt sous les yeux de ses vétérinaires en Afrique du Sud

Le rhinocéros, nommé Spencer, âgé de 22 ans, faisait partie d'un programme pour lutter contre le braconnage dans le pays, le Rhino Rescue Project. Lequel prévoit d'installer des puces électroniques dans les cornes de ces mammifères herbivores pour faciliter leur localisation. Spencer n'a apparemment pas supporté l'anesthésie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Spencer participait à une expérience de lutte contre le braconnage (DR)

Selon sa propriétaire, il était peut-être cardiaque ou trop vieux pour une telle intervention.

Outre la puce permettant de suivre les animaux, le programme permet de tester une substance rendant les cornes toxiques.

Avec environ 20.000 individus, l'Afrique du Sud abrite près de 80 % de la population mondiale de rhinocéros. L'an dernier, quelque 450 d'entre eux y ont été tués illégalement, contre seulement une dizaine en 2007.

Le braconnage est notamment alimenté par le succès des cornes en Asie où on leur attribue notamment des vertus aphrodisiaques.



AFP Newsnet par Youtube, le 9 février 2012

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique du Sud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.