Cet article date de plus de sept ans.

Nelson Mandela : pour les Sud-Africains, "il est temps de le laisser partir",

L'ancien président sud-africain, 94 ans, est toujours hospitalisé, dimanche, après une nouvelle pneumonie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien président sud-africain Nelson Mandela le 28 août 2007 à Londres. (LEON NEAL / AFP )

L'Afrique du Sud attend toujours des nouvelles, dimanche 9 juin, de la santé de l'ex-président Nelson Mandela, hospitalisé la veille dans un état "préoccupant" pour une pneumonie. Beaucoup de ses compatriotes expriment le voeu que leur bien-aimé "Madiba" puisse simplement finir sa vie "dans la dignité".

"Il est temps de le laisser partir", titre en une le grand journal Sunday Times, au-dessus d'une photo d'archives d'un Mandela souriant et saluant de la main, comme pour un au revoir. Le héros de la lutte contre l'apartheid fêtera ses 95 ans le 18 juillet.

Sur Twitter, les appels à laisser Mandela finir sa vie paisiblement s'accumulent. "Faut-il prier pour que Tata Madiba aille bien ou pour que Dieu le délivre de ses souffrances? Je crois qu'il est temps que nous le laissions partir", écrit @_Porchez. 

"Il est temps pour nous de le laisser partir calmement, paisiblement, avec élégance. Il mérite de partir dans la dignité", ajoute @Merryl4d. 

A Pretoria, de nombreux journalistes et photographes sont rassemblés devant l'hôpital où pourrait être traité le prix Nobel de la Paix 1993. Mais la présidence n'a pas dévoilé l'endroit exact de son hospitalisation et la presse en est réduite à des suppositions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.