Cet article date de plus de neuf ans.

La mairie de Johannesburg menace de couper l'eau et l'électricité chez Mandela

La municipalité a invoqué une erreur d'adresse sur la facture, et a présenté ses excuses.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, le 17 juin 2010, à Johannesburg (Afrique du Sud). (SIPHIWE SIBEKO / AFP)

L'eau et l'électricité ont failli être coupées au domicile de Nelson Mandela, pour cause de facture impayée. Alors que l'ancien président sud-africain, 95 ans, est dans un état critique à l'hôpital, il a reçu chez lui un courrier de mise en demeure, daté du 1er août, lui réclamant le paiement de 495 euros. Dans un délai de quinze jours. 

La mairie de Johannesburg a présenté ses excuses, lundi 5 août. Le courrier était en fait destiné à un autre client. "L'adresse et le numéro de compte mentionnés sur la lettre sont ceux d'un autre client, pour une propriété dans un quartier voisin", a expliqué le porte-parole de la municipalité. Le mauvais payeur vit à une adresse similaire à celle de l'ancien leader anti-apartheid, mais dans le quartier d'Oaklands, et non d'Houghton.

Ce n'est pas la première erreur du genre. En juillet, une facture d'électricité de plus de 270 000 euros est arrivée par erreur au siège de l'ANC, le parti au pouvoir, dont Nelson Mandela est le plus illustre membre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nelson Mandela

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.