Cet article date de plus de sept ans.

Hommage à Mandela: l'interprète en langue des signes était un "imposteur"

C'est ce qu'ont affirmé mercredi des représentants des associations de sourds en Afrique du Sud.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Barack Obama lors de son discours pendant l'hommage à Nelson Mandela, en Afrique du Sud, le 10 décembre 2013. A ses côtés, le faux interprète en langue des signes. (EVAN VUCCI / AP / SIPA)

Il faisait juste de grands gestes. L'interprète en langue des signes apparu mardi 10 décembre sur les écrans de la télévision publique sud-africaine pour traduire la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela était "un imposteur". C'est ce qu'ont affirmé mercredi des représentants des associations de sourds en Afrique du Sud.

Selon un expert, interprète officiel de la Fédération des sourds d'Afrique du Sud, "il gesticulait et bougeait juste ses mains dans tous les sens, il n'avait aucune grammaire, n'utilisait aucune structure, ne connaissait aucune règle de la langue". Et d'ajouter : "Il n'a rien traduit du tout, aucune de ces gesticulations n'avait de sens." On peut le voir en action sur cette vidéo de Sky News (en anglais).

Comment a-t-il pu se retrouver là ? L'affaire provoque des remous en Afrique du Sud, et les services de communication du gouvernement ont promis une réponse. Mais elle n'était toujours pas arrivée mercredi en début d'après-midi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.