Cet article date de plus de huit ans.

Georges Bush Senior annonce par erreur la mort de Nelson Mandela

Le porte-parole de l'ancien président américain a mal interprété le départ de l'hôpital de l'ex-chef d'Etat sud-africain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Geoge Bush, l'ancien président des Etats-Unis, lors d'une réception à la Maison Blanche, le 15 juillet 2013. (PAT BENIC / NEWSCOM/ SIPA)

La course à l'information ne concerne pas que les journalistes. Dimanche 1er septembre, l'ancien président américain George Bush a ainsi annoncé en exclusivité la mort de Nelson Mandela. Sauf que l'ancien chef d'Etat sud-africain, âgé de 95 ans, est toujours vivant, malgré le communiqué d'hommage publié par les services de George Bush. "Madiba", comme l'appelle ses compatriotes, est même sorti dimanche de la clinique de Pretoria, où il avait été hosptialisé en juin pour une infection pumonaire.

Et c'est justement cette sortie de l'hôpital qui est à la base de la fausse information diffusée par George Bush. Un communiqué dans lequel l'ancien locataire de la Maison Blanche présente ses condoléances à la famille Mandela. Le texte est transmis à l'agence BNO News qui en profite pour annoncer à son tour la mort du président sud-africain.

Mais très rapidement, l'information est démantie par les autorités sud-africaines, puis par BNO News sur son compte twitter.

Au final, on découvre qu'un porte-parole de George Bush a mal interprêtée l'information de la sortie de l'hôpital de Nelson Mandela. Jim McGrath, le porte-parole en question, s'est à son tour excusé pour son erreur sur Twitter.

Une mésaventure qui rappelle celle de Rafael Nadal, le tennisman espagnol, qui avait lui aussi présenté par erreur ses condoléances pour la mort de Nelson Mandela, en juin dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nelson Mandela

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.