Hommage à Mandela : poignée de main historique entre Barack Obama et Raul Castro

Chefs d'Etat et de gouvernement, têtes couronnées et artistes se retrouvent au stade Soccer City de Soweto, en Afrique du Sud, pour un hommage à Nelson Mandela.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Journée de recueillement et de prières, mardi 10 décembre, en Afrique du Sud. Plus de cent chefs d'Etat et de gouvernement sont à Soweto, dans la banlieue de Johannesburg, pour rendre hommage à Nelson Mandela.

Le président américain, Barack Obama, a échangé une poignée de main historique avec son homologue cubain, Raul Castro, avant de monter à la tribune pour prononcer son discours d'hommage à l'ancien président sud-africain. Voici l'image en gif :

Barack Obama et Raul Castro se serrant la main lors de l\'hommage à Nelson Mandela à Soweto, mardi 10 décembre.
Barack Obama et Raul Castro se serrant la main lors de l'hommage à Nelson Mandela à Soweto, mardi 10 décembre. ( FRANCETV INFO )

Acclamé, le président américain, accompagné de son épouse Michelle et de trois de ses prédécesseurs, Georges W. Bush, Bill Clinton et Jimmy Carter, a salué "un géant de l'histoire".

A l'inverse, le président sud-africain, Jacob Zuma, a été hué à plusieurs reprises. Une partie du public a commencé à quitter le stade lorsqu'il a pris la parole. Parmi les opposants, des partisans des "Economic Freedom Fighters", le nouveau parti très anti-Zuma de l'ex-président des jeunes de l'ANC Julius Malema, qui recrute essentiellement dans les masses de chômeurs et dont les troupes sont souvent indisciplinées.

François Hollande et son prédécesseur Nicolas Sarkozy sont apparus côte à côte à l'aéroport puis dans la tribune. Le Premier ministre britannique, David Cameron, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et beaucoup d'autres sont également présents.

Cet hommage international est rendu plusieurs jours avant l'inhumation de Nelson Mandela dans le village de son enfance, Qunu, dimanche 15 décembre. Seul le prince Charles d'Angleterre a pour l'instant annoncé sa participation aux funérailles.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MANDELA

20h22 : Il est un peu plus de 20 heures, voici le point sur l'actualité :

 •  François Hollande est arrivé à Bangui. Après s'être recueilli devant les dépouilles des deux soldats tués ce matin, il a déclaré que la mission est "dangereuse" et "nécessaire" pour "éviter un carnage".

•  Le parquet de Paris ouvre une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale visant "directement le couple Balkany", révèle Le Monde.

•  Barack Obama, acclamé par la foule, a qualifié Nelson Mandela de "géant de l'Histoire" lors de l'hommage à l'ancien président sud-africain. Francetv info revient sur les cinq moments clés de cette cérémonie, également marquée par la poignée de main historique entre le président américain et son homologue cubain, Raul Castro.

 La Cour de cassation a annulé l'invalidation de la mise en examen de Martine Aubry. La maire de Lille se dit toutefois "sereine".

19h12 : C'est Desmond Tutu qui a clôt la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela. L'archevêque a demandé le silence le plus complet avant donner sa bénédiction.


 (EVN)

19h01 :  La poignée de main entre Barack Obama et Raul Castro n'était "pas programmée". C'est en tout cas ce qu'assure la Maison Blanche. Les deux pays n'ont plus de relations diplomatiques depuis 1961.


18h22 :  Après le pape François et Nadine Morano, la Première ministre danoise s'essaye au selfie, cet autoportrait réalisé au téléphone portable. Helle Thorning-Schmidt a pris la pause avec son homologue britannique David Cameron et le président américain Barack Obama lors de l'hommage à Nelson Mandela, rapporte un journaliste du Washington Post sur Twitter.

18h01 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité.

•  Barack Obama, acclamé par la foule, a qualifié Nelson Mandela de "géant de l'Histoire" lors de l'hommage à l'ancien président sud-africain. Francetv info revient sur les cinq moments clés de cette cérémonie, également marquée par la poignée de main historique entre le président américain et son homologue cubain, Raul Castro.

• François Hollande est attendu à Bangui vers 19 heures. Il se recueillera devant la dépouille des deux soldats français tués la nuit dernière. Il rencontrera également des officiers de la force africaine et les troupes françaises, avant de s'entretenir avec les autorités politiques et religieuses du pays.
 La Cour de cassation a annulé l'invalidation de la mise en examen de Martine Aubry. La maire de Lille se dit toutefois "sereine".

17h26 :  Quand Barack Obama se rapproche un peu trop de la Première ministre danoise, Helle Thorning-Schmidt, lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela, cela ne plaît pas forcément à son épouse, Michelle. La moue de la First Lady fait en tout cas le tour de Twitter cet après-midi.

16h11 :  Vous n'avez pas pu suivre en direct la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela ? Pas de panique, francetv info vous raconte les cinq moments clés de ce raout qui a rassemblé une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement.


(YANNIS BEHRAKIS / REUTERS)

16h07 : Il est 16 heures, voici un nouveau point sur l'actualité.

•  Barack Obama, acclamé par la foule, a qualifié Nelson Mandela de "géant de l'Histoire" lors de l'hommage à l'ancien président sud-africain. La cérémonie a aussi été marquée par la poignée de main historique entre le président américain et son homologue cubain, Raul Castro.

• François Hollande est attendu ce soir à Bangui, où deux soldats français ont été tués la nuit dernière. Ils "ont perdu la vie pour en sauver beaucoup d'autres", estime l'Elysée.
 La Cour de cassation a annulé l'invalidation de la mise en examen de Martine Aubry. La maire de Lille se dit toutefois "sereine".

15h07 :  La cérémonie d'hommage à Nelson Mandela vient de se terminer, mais cela fait plusieurs dizaines de minutes que le stade de Soccer City commençait à se vider. L'intervention du président sud-africain, Jacob Zuma, a fait fuir ceux qui ne sont pas restés pour le huer. C'est le prix Nobel de la Paix Desmond Tutu qui a prononcé le dernier discours.

14h15 :  François Hollande et Nicolas Sarkozy ont quitté les tribunes du stade de Soweto, peu avant le discours du président sud-africain, Jacob Zuma, comme l'indique un journaliste français sur Twitter.

14h09 :  Cela restera l'un des moments forts de la journée : Barack Obama a échangé une longue poignée de main avec son homologue cubain Raul Castro, avant de prononcer son discours à la tribune.



14h05 : Il est 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité.

•  Les grands de ce monde et le peuple sud-africain rendent hommage à Nelson Mandela, qualifié de "géant de l'Histoire" par Barack Obama. La cérémonie, que vous pouvez suivre en direct ici, a aussi été marquée par la poignée de main historique entre le président américain et son homologue cubain, Raul Castro.

• Deux soldats français ont été tués la nuit dernière à Bangui. Ils sont les premiers à tomber en Centrafrique depuis le déclenchement de l'opération Sangaris. Il s'agit de militaires du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres, qui "ont perdu la vie pour en sauver beaucoup d'autres", estime l'Elysée.
 La Cour de cassation a annulé l'invalidation de la mise en examen de Martine Aubry. La maire de Lille se dit toutefois "sereine".

•  Le tribunal correctionnel de Marseille condamne Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise PIP qui a vendu durant des années des implants mammaires frauduleux, à quatre ans de prison ferme dans le premier procès de ce scandale. Jean-Claude Mas va faire appel.

13h30 :  "Peuple", "vie", "monde", "liberté", "justice", "histoire"... Tels sont les termes les plus employés par Barack Obama lors de son discours d'hommage à Nelson Mandela, comme le montre ce "wordle" réalisé par francetv info.


(FRANCETV INFO)

13h11 :  L'hommage à Nelson Mandela a permis une poignée de main historique entre Barack Obama et le président cubain, Raul Castro, dans les tribunes du stade de Soweto. Leur deux pays sont en froid depuis plus d'un demi-siècle. L'image a été capturée par le Telegraph, qui la poste sur Twitter.

13h02 :  Voici une vidéo attestant de l'accueil plutôt frais du public envers le président sud-africain, Jacob Zuma, et de la ferveur entourant l'apparition de Barack Obama sur les écrans géants.


12h58 : @kwacki  Ce n'est peut-être pas la seule raison, mais la télévision sud-africaine a montré dans l'assistance des groupes de partisans des Economic Freedom Fighters, un nouveau parti très anti-Zuma, qui recrute essentiellement dans les masses de chômeurs et dont les troupes sont souvent indisciplinées. A noter que si le président sud-africain a été hué, l'ancien président Thabo Mbeki (contraint par Zuma à quitter le pouvoir en 2008) et le vice-président Kgalema Motlanthe (qui s'était présenté contre Zuma à la tête de l'ANC, le parti au pouvoir, fin 2012), ont en revanche été très applaudis à leur arrivée dans le stade.

12h57 : Sait-on pourquoi la foule a hué Jacob Zuma ?

12h58 : "C'est difficile de faire l'éloge de n'importe quel homme (...) mais c'est encore plus difficile pour un géant de l'histoire qui a mené une nation vers la justice."


 Le président américain vient de prononcer à la tribune son hommage à l'ex-président sud-africain Nelson Mandela.




(FRANCE 2)

12h35 : "Peuple d'Afrique du Sud de toutes les races, de toutes origines, merci de nous avoir apporté Nelson Mandela"


 Le président américain s'adresse au public massé dans le stade de Soweto pour rendre hommage à Nelson Mandela.

12h29 :  Barack Obama s'apprête à prendre la parole à la tribune pour rendre hommage à Nelson Mandela. Je vous rappelle que vous pouvez suivre la cérémonie en direct vidéo sur notre site.

12h03 : Que faut-il retenir de l'actu à la mi-journée ? 

•  Les grands de ce monde et le peuple sud-africain sont actuellement réunis dans l'immense stade de Soweto pour une cérémonie d'adieu à Nelson Mandela. Vous pouvez la suivre en direct ici

• Deux soldats français ont été tués la nuit dernière à Bangui. Ils sont les premiers à tomber en Centrafrique depuis le déclenchement de l'opération Sangaris. Il s'agit de militaires du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres, qui "ont perdu la vie pour en sauver beaucoup d'autres", selon l'Elysée. 



•  Le tribunal correctionnel de Marseille condamne Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise PIP qui a vendu durant des années des implants mammaires frauduleux, à quatre ans de prison ferme dans le premier procès de ce scandale. Jean-Claude Mas va faire appel. 

11h53 :  D'anciens gardiens et compagnons de détention de Nelson Mandela lui rendent hommage au Cap, face à l'île-bagne de Robben Island, où il avait passé dix-huit de ses vingt-sept années dans les geôles de l'apartheid.

11h37 :  Nicolas Sarkozy et François Hollande assistent côte à côte à la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela dans le stade Soccer City de Soweto. Vous pouvez la suivre en direct ici (PETER DEJONG/AP/SIPA)

11h29 :  Des représentants des différentes religions célèbrent une prière inaugurale multiconfessionnelle lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela dans le stade Soccer City de Soweto. Vous pouvez la suivre en direct ici

10h59 :  L'hymne national d'Afrique du Sud Nkosi sikelel' iAfrika (Que Dieu bénisse l'Afrique), retentit dans le stade Soccer City de Soweto, marquant le début de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela

10h57 :  Selon un journaliste de Radio France présent au stade Soccer City de Soweto pour l'hommage rendu à Nelson Mandela, le président sud-africain Jacob Zuma a été copieusement hué par les spectateurs. 

10h44 :  Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, et Winnie Mandela, ancienne femme du président sud-africain, se sont chaleureusement saluées dans les tribunes du stade Soccer City de Soweto, où des chants résonnent en ce moment. 

10h45 :  Parmi la délégation française présente à Soweto : le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et la ministre de la Justice, Christiane Taubira, l'évêque de Cayenne et ancien curé de Soweto, Mgr Emmanuel Lafont, le président de l'International Rugby Board, Bernard Lapasset, ainsi que l'ex-numéro un du Parti communiste français (PCF) Robert Hue, président du groupe interparlementaire d'amitié France-Afrique du Sud. 

Robert Hue était également présent lors de la libération de Nelson Mandela en 1990, comme le rappelle un journaliste du Figaro sur Twitter.

10h33 :  Voici l'image de l'arrivée conjointe de François Hollande et Nicolas Sarkozy au stade Soccer City de Soweto, où des chants résonnent en ce moment.


10h29 :  Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est également présent dans les tribunes du stade Soccer City de Soweto pour rendre un dernier hommage à Nelson Mandela. Il a été salué par une longue ovation. 

10h28 :  Arrivée dans les tribunes du stade Soccer City de Soweto pour rendre un dernier hommage à Nelson Mandela, l'actrice sud-africaine Charlize Theron.

(ODD ANDERSEN / AFP)

10h21 : L'actualité de ce mardi matin en trois points :


•  Sud-Africains et étrangers, anonymes et chefs d'Etat affluent en masse  sous la pluie au stade Soccer City de Soweto, où 80 000 personnes sont attendues pour une cérémonie historique d'adieu à l'ancien président sud-africain Nelson Mandela. Vous pouvez suivre la cérémonie en direct ici.


•  Le tribunal correctionnel de Marseille condamne Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise PIP qui a vendu durant des années des implants mammaires frauduleux, à quatre ans de prison ferme dans le premier procès de ce scandale. 


• Deux soldats français ont été tués la nuit dernière à Bangui. Ils sont les premiers à tomber en Centrafrique depuis le déclenchement de l'opération Sangaris. Il s'agit de militaires du 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres qui "ont perdu la vie pour en sauver beaucoup d'autres", selon l'Elysée. 

09h58 :  François Hollande, accompagné de Nicolas Sarkozy, est arrivé au stade Soccer City de Soweto pour l'hommage officiel rendu à Nelson Mandela. Vous pouvez suivre en direct l'émission spéciale de France 2 ici

09h45 :  Chefs d'Etat et de gouvernement, têtes couronnées et artistes se retrouvent au stade Soccer City de Soweto pour un hommage officiel à Nelson Mandela, qui se remplit petit à petit. France 2 réalise pour l'occasion une édition spéciale. Vous pouvez la suivre ici

09h28 :  Des images du stade Soccer City de Soweto, où l'on attend 80 000 personnes pour rendre un dernier hommage à Nelson Mandela.  



(KAI PFAFFENBACH / REUTERS)

08h36 :  La cérémonie d'adieu à l'ancien président sud-africain Nelson Mandela doit commencer dans une heure et demi au stade Soccer City de Soweto, où l'on attend 80 000 personnes, Sud-Africains anonymes, chefs d'Etat et personnalités. Mais selon des journalistes présents sur place, le stade se remplit très lentement. 

08h07 : L'essentiel de l'actu de ce mardi matin :



•  Une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement doivent se retrouver dans les gradins, avec des dizaines de personnalités du monde des arts ou de la culture, et une foule d'anonymes... 80 000 personnes sont attendues dans le stade Soccer City de Soweto pour une cérémonie historique d'adieu à l'ancien président sud-africain Nelson Mandela.




•  Le président français François Hollande se rendra en Centrafrique ce soir, après avoir assisté à la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela en Afrique du Sud. Le désarmement des milices par les soldats français a commencé hier à Bangui, la capitale centrafricaine.




• Après plus de huit heures de négociation, les pays européens ont trouvé hier soir un accord sur les travailleurs détachés.