Afrique du Sud : comment un lion s’est-il retrouvé en prison ?

Après près d’un mois de fugue, un jeune lion a été capturé et placé dans la cellule d’une prison sud-africaine en attendant d’être transporté vers le parc national où il vivait.

Le lion dans la cour de la prison de Sutherland, en Afrique du Sud après sa capture le 13 mars 2019. 
Le lion dans la cour de la prison de Sutherland, en Afrique du Sud après sa capture le 13 mars 2019.  (AP/SIPA / AP)

C’est un habitant de la ville de Beaufort West proche du parc animalier de Karoo qui a donné l’alerte le 15 février dernier affirmant avoir vu un lion dans les parages. Le jeune prédateur, s’était échappé du parc en passant sous la clôture électrique après de fortes pluies et personne ne savait où il se trouvait, comme le souligne The South African.

Une liberté provisoire

La fugue du lion a semé un vent de panique dans la région. Entre ceux qui avaient peur de la bête sauvage et les autres qui s’inquiétaient pour lui. C’est ainsi que plusieurs personnes se sont portées volontaires pour aider les gardes forestiers à retrouver les traces du fauve disparu. Pendant plusieurs jours, les "chercheurs" ont scruté le moindre mouvement inhabituel et surveillé chaque cri pouvant ressembler à un rugissement... Et ce n’est qu’au bout de quatre semaines que le lion a été localisé près de la petite ville de Sutherland, au nord du Cap, à environ 120 km du parc national de Karoo.

Je suis sûr que c'est la première fois au monde qu'un lion est mis en prisonMarius Malan, commandant du poste de police à Reuters

Durée d'évasion record 

Le lion retrouvé était bien repu. Il venait tout juste d’engloutir quatre moutons et deux chèvres dans une ferme voisine, ce qui a d'ailleurs permis de le localiser pour de bon. Un hélicoptère avec à son bord un vétérinaire a été mis à disposition pour le traquer et l’anesthésier. Et c’est ainsi que le lion endormi capturé fut transporté en prison, où il a été placé dans une cellule, faute d'une cage appropriée. Les policiers ont profité de ce visiteur inédit pour prendre quelques photos souvenirs.

Un polcier sud-africain prenant la pose avec le lion endormi
Un polcier sud-africain prenant la pose avec le lion endormi (AP/SIPA / AP)

Et ce n’est pas la première histoire d’évasion léonine. En 2015 déjà, un lion s’était échappé d’un autre parc avant d’être retrouvé trois semaines plus tard.

Le lion de Karoo, qui aura bientôt deux ans, a tenu une semaine de plus. Il détient à ce jour le record de la plus longue escapade de lion.