Cet article date de plus de neuf ans.

Afrique : 16 pays en "bonne voie" de réduire l'extrême pauvreté d'ici à 2015

Parmi eux, des pays de l'Afrique anglophone (Ouganda, Ghana, Malawi), mais aussi le Bénin et le Burkina Faso (francophones).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cotonou, capitale du Bénin, le 18 novembre 2011. (PIUS UTOMI EKPEI / AFP)

L'Afrique n'est pas que le continent des mauvaises nouvelles et des conflits sanglants. Dans son rapport 2013, l'ONG One estime que seize pays africains sont "en bonne voie" de réduire l'extrême pauvreté d'ici à 2015 conformément aux objectifs du Millénaire fixés par l'ONU. Il s'agit notamment du Rwanda, de l'Ouganda, du Malawi, de l'Ethiopie, du Burkina Faso, du Ghana et du Bénin.

Hélas, neuf pays font figure de mauvais élèves. Ils n'ont réalisé que peu d'avancées depuis 2010 et certains ont même reculé, comme la République démocratique du Congo et le Zimbabwe, qui font les pires scores. Plus embarrassant, en queue du peloton, on trouve des pays comme le Congo Brazzaville et le Gabon, pourtant exportateurs de pétrole. "La croissance économique n'est pas autant corrélée avec la réduction de la pauvreté qu'elle le pourrait", regrette le rapport.

Une aide à améliorer

Les objectifs du Millénaire ont été définis par l'ONU en 2000. Depuis, le monde a profondément changé et l'Afrique a multiplié par quatre ses ressources financières propres. Il s'agit cependant d'"une responsabilité mondiale", souligne le rapport, et il est essentiel de permettre aux fonds multilatéraux de se reconstituer.

Les donateurs étrangers continuent de fournir à l'Afrique une aide au développement mais elle est en baisse depuis 2010 (-6% environ sur deux ans). Le rapport souligne qu'il est "primordial" d'améliorer l'efficacité de l'aide. Dans ce domaine, "les progrès sont lents et inégaux", dit-il.

Les objectifs du Millénaire sont de réduire de moitié, en 2015, l'extrême pauvreté et la faim dans le monde. Ils mesureront aussi les progrès réalisés contre le sida, contre la mortalité maternelle et infantile, mais aussi en matière d'accès à l'eau, d'égalité des sexes et d'éducation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.