Afrique du Sud : les 955 mineurs bloqués sous terre ont été secourus

Après de longues heures d'efforts, les secours ont pu rétablir entièrement le courant et remettre en service les ascenseurs, qui ont remonté les premiers mineurs à la surface au lever du jour.

Quelques mineurs secourus après avoir été prisonniers sous terre en raison d\'une panne de courant, vendredi 2 février 2018 près de Welkom (province de l\'Etat-libre, Afrique du Sud).
Quelques mineurs secourus après avoir été prisonniers sous terre en raison d'une panne de courant, vendredi 2 février 2018 près de Welkom (province de l'Etat-libre, Afrique du Sud). (GIANLUIGI GUERCIA / AFP)

Soulagement en Afrique du Sud. La totalité des 955 mineurs qui étaient piégés depuis plus de vingt-quatre heures au fond d'une mine située près de Welkom (province de l'Etat-libre, centre du pays) à cause d'une panne d'électricité sont ressortis, vendredi 2 février à l'aube, sains et saufs. L'incident n'a pas fait pas fait de victimes. "Seuls quelques cas de déshydratation et de pression artérielle élevée" ont été relevés, "mais rien de grave", a indiqué leur employeur.

Les mineurs étaient prisonniers des galeries de la mine de Beatrix depuis un violent orage, mercredi soir, qui avait coupé l'électricité et bloqué les ascenseurs de plusieurs puits de l'exploitation.

"Une expérience traumatique"

Après de longues heures d'efforts, les secours ont pu rétablir entièrement le courant et remettre en service les ascenseurs, qui ont remonté les premiers mineurs à la surface au lever du jour.

Ils "ont vécu une expérience traumatique", a reconnu un porte-parole. De retour à l'air libre, ils devaient subir un examen médical et recevoir un soutien psychologique, ainsi que leurs familles. Les accidents miniers sont fréquents en Afrique du Sud, qui possède les mines les plus profondes au monde. En 2015, 77 personnes y sont mortes.