Afrique du Sud : des braconniers se font dévorer par des lions

Armés d'un fusil et d'une hache, les chasseurs étaient entrés dans la réserve de Sibuya tôt lundi matin, probablement pour tuer des rhinocéros. Ils ont été retrouvés démembrés le lendemain matin.

Des lions dans le parc national Kruger, en Afrique du Sud, en 2016.
Des lions dans le parc national Kruger, en Afrique du Sud, en 2016. (JAMES HAGER / ROBERT HARDING PREMIUM / AFP)

Au moins trois braconniers lancés sur la piste de rhinocéros ont été dévorés par des lions dans une réserve animalière privée du sud-est de l'Afrique du Sud, a-t-on appris jeudi 5 juillet auprès de son propriétaire. Armés d'un fusil et d'une hache, les chasseurs étaient entrés dans la réserve de Sibuya tôt lundi matin et ont été retrouvés démembrés le lendemain matin, a déclaré Nick Fox à l'AFP.

"Ils n'ont pas eu beaucoup de temps pour réagir"

"Ils se sont retrouvés au milieu d'un groupe de lions, un grand groupe apparemment, donc ils n'ont pas eu beaucoup de temps pour réagir", a raconté le propriétaire. "Nous ne savons pas exactement combien ils étaient, il n'en reste plus grand-chose", a poursuivi Nick Fox. "On a retrouvé des habits pour trois personnes."

Chaque année, des milliers de rhinocéros sont abattus en Afrique pour leurs cornes, très prisées des adeptes de la médecine traditionnelle en Chine ou au Vietnam. Il reste 5 000 spécimens de rhinocéros noirs sur le continent africain, dont près de 1 900 en Afrique du Sud. Le pays abrite aussi quelque 20 000 rhinocéros blancs, soit 80% de la population mondiale.