Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Les oubliés de Kaboul

Pendant son déploiement en Afghanistan, l'armée française a recruté plus de 800 travailleurs afghans. Aujourd'hui menacés de mort par les talibans, ils se battent désormais pour obtenir un visa pour la France... Ashraf, Adib et Basir ont témoigné pour "Envoyé spécial".

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

> Grand Prix du FIGRA 2020 <
(catégorie "moins de 40 minutes").

Ils s’appellent Ashraf, Adib ou Basir. Ils sont afghans et, pendant des mois, ils ont travaillé auprès des soldats français, parfois sur le front, au risque de leur vie. La France a recruté plus de 800 travailleurs afghans pendant son déploiement en Afghanistan : des interprètes, des magasiniers, des ouvriers… Tous avaient pour rôle d’aider les militaires sur le terrain. Ils les accompagnaient dans leurs missions les plus dangereuses.

Pour obtenir un visa, des procédures complexes souvent vouées à l'échec

Pour cela, ils sont aujourd’hui considérés comme des traîtres dans leur propre pays, menacés de mort par les talibans. Les troupes françaises, elles, se sont retirées. Tous se battent désormais pour obtenir un visa. Mais les procédures sont longues, complexes, souvent vouées à l’échec : ils accusent l’armée de les avoir abandonnés. Pourquoi la France n'accueille-t-elle pas les Afghans qui ont travaillé pour elle ? 

Un reportage de Laura Aguirre de Carcer, Alexis Jacquet, David Da Meda, James de Caupenne, Régis Mathé et Nils Montel, rediffusé dans le magazine "Envoyé spécial" le 19 mars 2020.

Les oubliés de Kaboul
Les oubliés de Kaboul (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)