Vidéo "Ils vont détruire tous les rêves", lance Nilofar Bayat qui vient de fuir l'Afghanistan

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Elle est capitaine de l'équipe afghane de basket-ball en fauteuil roulant. À 28 ans, Nilofar Bayat n'a jamais cessé de s'opposer aux talibans. Le 20 août, elle a décidé de fuir son pays. Elle raconte.
BRUT
Article rédigé par

Elle est capitaine de l'équipe afghane de basket-ball en fauteuil roulant. À 28 ans, Nilofar Bayat n'a jamais cessé de s'opposer aux talibans. Le 20 août, elle a décidé de fuir son pays. Elle raconte.

"Ils vont détruire tous les rêves, tout ce que nous avons fait au cours de ces vingt dernières années." Elle, c'est Nilofar Bayat. Elle est Afghane. Elle a 28 ans et est capitaine de l'équipe afghane de basket-ball en fauteuil roulant. "J'avais trois ans quand les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan, et puis un tir de mortier est tombé dans notre cour, j'avais juste trois ans. Un éclat a touché mon épaule et ma colonne vertébrale, et j'ai été blessée, j'ai eu beaucoup de blessures", raconte-t-elle. Ce jour-là, elle perd son frère. Son père est blessé. Nilofar perd l'usage d'une jambe.

"Nous avons eu des moments très difficiles"

Le 20 août, elle décide de fuir son pays aux mains des talibans avec son mari Ramesh et fait appel à un ami journaliste en Espagne afin d'être mise en sécurité. "Les talibans sont en train de tirer, c'est difficile, les gens crient, nous avons eu des moments très difficiles mais maintenant heureusement je suis assise ici avec Ramesh et nous attendons", confie-t-elle. Après deux jours à attendre à l'aéroport, ils prennent la direction de l'Espagne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.