Afghanistan : Valérie Pécresse souhaite "privilégier l'accueil" des réfugiés dans les pays alentour

La présidente de la région Ile-de-France s'est exprimée lundi au cours de la matinale de RTL.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Pécresse, la candidate à la présidentielle 2022 et présidente de la région Ile-de-France, le 15 août 2021 au Croisic (Loire-Atlantique).  (BAPTISTE ROMAN / HANS LUCAS /  AFP)

Quelle politique d'accueil pour les réfugié afghans ? Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France et candidate à l'élection présidentielle, a estimé lundi 23 août qu'il fallait "privilégier l'accueil des personnes déplacées" dans les pays bordant l'Afghanistan"Il faut travailler avec les pays qui entourent l'Afghanistan, notamment les anciennes Républiques soviétiques", comme l'Ouzbékistan ou le Tadjikistan, a-t-elle expliqué au micro de RTL.

Alors que des dizaines de milliers d'Afghans cherchent à quitter le pays après la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan le 15 août, Valérie Pécresse a affirmé qu'il ne pouvait "pas y avoir d'accueil inconditionnel de tous les Afghans en France". "Soyons clairs, le défi pour la France, c'est de stopper l'immigration. Une immigration incontrôlée qui s'ajoute à une intégration ratée ça peut disloquer notre pays à terme", a martelé Valérie Pécresse, se prononçant pour l'application stricte du droit d'asile.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.