Afghanistan : un site archéologique menacé par le changement climatique

Après la guerre d'Afghanistan en 2001, il ne reste que peu de vestiges sur le site archéologique de Bâmiyân. Ce trésor fragile est aujourd'hui menacé par le changement climatique.

En 2001, les talibans détruisent en partie le site archéologique de Bâmiyân, en Afghanistan. Deux trésors, deux bouddhas monumentaux, disparaissent alors à jamais. Depuis, les vestiges de la ville, taillés dans la roche sableuse entre IIIe et le Ve siècle, subissent l'érosion due à la neige, la pluie et le vent. Ce phénomène pourrait devenir plus violent encore avec le réchauffement climatique.

Un site classé par l'Unesco

"Il y a beaucoup de neige et un grand nombre de visiteurs qui viennent. Ce serait bien que ce soit rénové, car si cela reste dans cet état, la pluie, la neige et les tremblements de terre vont progressivement tout détruire", explique Baqir Ghulam, résident de Bâmiyân. Ce site classé au patrimoine mondial de l'Unesco est situé à plus de 2 500 mètres d'altitude. Un centre culturel est en construction près des vestiges de Bâmiyân. Il devra sensibiliser les visiteurs à la nécessaire préservation de cet héritage si fragile.

Le site archéologique de Bamiyan en Afghanistan en novembre 2019, après un dynamitage par des djihadistes. 
Le site archéologique de Bamiyan en Afghanistan en novembre 2019, après un dynamitage par des djihadistes.  (MOHAMMAD ALI SHAIDA / AFP)