Cet article date de plus de six ans.

Afghanistan : trois morts dans un attentat-suicide visant un parlementaire à Kaboul

Huit personnes ont été blessées dans cette attaque.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une vidéo prise par un témoin montre les lieux de l'attentat contre le parlementaire Gul Pacha Majidi, le 29 mars 2015 à Kaboul (Afghanistan). (WAKIL KOHSAR / AFP)

Nouvel attentat à Kaboul (Afghanistan). Trois personnes, dont un enfant, ont été tuées et huit autres blessées dimanche 29 mars dans un attentat-suicide visant un membre du Parlement afghan, Gul Pacha Majidi. Ce dernier a lui-même été blessé à la jambe par un éclat.

"Le kamikaze s'est fait exploser devant une boutique dans le quartier de Shah Shaheed", a dit le chef de la police de la capitale. Le parlementaire "assistait à une jirga [réunion d'anciens]. A la fin de la jirga, alors qu'il quittait les lieux, un kamikaze à pied s'est fait exploser à l'extérieur du bâtiment" où s'était tenue la jirga.

Une attaque condamnée par le ministère de l'Intérieur

Sur place, les forces de l'ordre ont rapidement fermé les accès au site de l'explosion, où l'on pouvait voir un bâtiment fortement endommagé, selon un photographe de l'AFP. Dans un communiqué publié dimanche soir, le ministère de l'Intérieur a condamné l'attaque, confirmant le bilan de trois morts et huit blessés.

L'attentat n'a pas été revendiqué, mais le mode opératoire correspond à celui utilisé par les insurgés talibans, qui visent généralement les symboles du pouvoir en place à Kaboul.

Un autre attentat perpétré mercredi à Kaboul avait fait sept morts et 36 blessés dans le centre de la ville, près du palais présidentiel et de plusieurs ministères, au moment où le pays se prépare à affronter la première saison de combats sans présence massive des troupes de l'Otan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.