Cet article date de plus d'un an.

Afghanistan : Paris appelle ses ressortissants français à quitter le pays

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Afghanistan : Paris appelle ses ressortissants français à quitter le pays
FRANCE 2
Article rédigé par
M. de Chalvron, C. Cuello, S. Lacombe - France 2
France Télévisions

Mardi 13 juillet, les Français présents en Afghanistan ont été appelés à se préparer à quitter le pays. Explications.

L'information est arrivée mardi 13 juillet en fin d'après-midi de Kaboul (Afghanistan), diffusée dans un message de l'ambassadeur de France en Afghanistan. "En raison de l'évolution de la situation dans le pays, et contenu des évolutions prévisibles à court terme, l'ambassade de France appelle tous les Français qui se trouvent actuellement en Afghanistan à se préparer à quitter le pays", a déclaré David Martinon, ambassadeur de France en Afghanistan.

Partir ou rester ?

Un seul vol de rapatriement gratuit pour les Français qui vivent encore en Afghanistan est programmé le 17 juillet, soit dans trois jours. Au-delà de cette date, la France ne garantira plus leur évacuation. L'année dernière, il y avait 103 ressortissants français inscrits au registre consulaire. Partir ou rester, la décision est difficile, notamment pour les humanitaires. Car la situation se dégrade rapidement en Afghanistan. Les talibans, en pleine offensive, multiplient les victoires. Le mouvement affirme aujourd'hui contrôler plus de 85% du territoire et ce, alors que le retrait des troupes américaines s'accélère.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.