Vidéo "Je me demande chaque matin comment je vais nourrir mes enfants" : en Afghanistan, la détresse des familles menacées par la famine

Publié Mis à jour
Afghanistan : neuf millions de personnes sont menacées par la famine
France 2
Article rédigé par
D.Olliéric, N.Auer, M.Behboudi - France 2
France Télévisions

Un peu plus de quatre mois après le retour au pouvoir des talibans, une grande partie du territoire est au bord du gouffre, en Afghanistan. Le pays, qui a vécu depuis des années sous perfusion de l'aide internationale, manque aujourd'hui de tout. 

Dans le service pédiatrique de l'hôpital Indira Ghandi de Kaboul, en Afghanistan, des enfants sont à l'agonie. La famine sévit désormais dans tout le pays. "Nous prenons les enfants dans un état très grave. Quand ils vont mieux, on les renvoie vite et on prend des cas encore plus vulnérables. Ça nous brise le cœur, cette situation. La communauté internationale est sourde, alors qu'on a besoin d'urgence d'aide de l'étranger", confie le docteur Latif Baher, chef du service pédiatrique. 

Des files interminables devant les distributions alimentaires

Les talibans sont à Kaboul depuis un peu plus de trois mois. Depuis la mi-août, les sanctions internationales paralysent le pays. Les 9 milliards de la banque centrale afghane sont gelés par les États-Unis, et les Afghans plongés dans la misère. Dépassés, les talibans se montrent incapables de gérer le pays.

À l'Ouest de la capitale, la communauté Hazara est la plus démunie du pays. Les distributions humanitaires sont rares, et les files interminables. "Nous on s'en fout que ce soit l'émirat islamique ou la démocratie. Ce qu'on veut c'est du travail, de la nourriture et de la sécurité", confie un Afghan. Dans le quartier, huit enfants ont été enterrés au cours des derniers jours, tous morts de faim. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.