Afghanistan : les Talibans menacent la province de Kaboul, des Français rapatriés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : les Talibans menacent la province de Kaboul, des Français rapatriés
franceinfo
Article rédigé par
A. Chopin, F. Pairaud - franceinfo
France Télévisions

La situation sécuritaire se durcit encore un peu plus en Afghanistan depuis le début du retrait des troupes américaines. Alors que les Talibans gagnent du terrain, des ressortissants français et des employés de l’ambassade ont été rapatriés.

Depuis le retrait des forces américaines il y a environ deux mois, les Talibans gagnent du terrain. Désormais, la province de Kaboul est menacée. Alors la France a affrété un avion spécial pour rapatrier ses ressortissants depuis la capitale, mais aussi des employés de l’ambassade de France. Ces derniers doivent se résigner à quitter leur pays. "J’aime mon pays, toujours. Qu’est-ce que je peux faire ? Je quitte l’Afghanistan pour ma sécurité", répond Humayum Wafa, employé de l’ambassade française.

Fuir vers l’Inde ou le Pakistan

"J’ai passé toute ma vie en Afghanistan, c’est vraiment difficile, mais la situation me l’oblige. Ces derniers mois, la vie est devenue dangereuse", juge Bakar Ahmad Arefi, dans le même cas. La sécurité n’est plus assurée, les Talibans ont grapillé des zones rurales et les forces afghanes sont dépassées. Ils avancent et se rapprochent de Kaboul, alors certains dans la population cherchent à fuir vers l’Iran ou le Pakistan. Plusieurs personnes sont bloquées à la frontière. Des discussions ont eu lieu au Qatar entre des représentants du gouvernement et des Talibans, mais elles sont restées vaines. Le retrait total des troupes étrangères aura lieu d’ici la fin de l’été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.