Afghanistan : les sources de financement des talibans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
talibans sous
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Zambrano - franceinfo
France Télévisions

Les talibans ont pris Kaboul mi-août et depuis, les puissances occidentales ont coupé le robinet financier. Comment l'Afghanistan, un des pays les plus pauvres au monde, va-t-il faire ? Comment les nouveaux maîtres du pays se financent-ils ?

La principale source de revenus des talibans, c'est la drogue. L'Afghanistan est le premier producteur mondial de pavot. Transformée, cette plante permet de produire des opiacés, comme l'héroïne, l'opium ou la morphine. 84% des opiacés vendus dans le monde sont produites en Afghanistan. 

Pavot, lithium, extorsion, dons...

L'autre source de revenus, ce sont les taxes. Un système que les fondamentalistes a mis en place avant de prendre le pouvoir. Ils prélèvent une somme d'argent pour avoir le droit d'emprunter une route ou de faire fonctionner une entreprise ou un commerce. Le régime peut aussi compter sur l'impôt islamique : 2,5% des revenus de chaque foyer et 10% des récoltes.

Enfin, les talibans bénéficient de soutiens étrangers, à commencer par des partis politiques pakistanais et de riches donateurs privés de pays du Golfe. Ils comptent également sur les postes douaniers par lesquelles transitent les marchandises. Les trois plus importants du pays peuvent représenter jusqu'à 215 millions d'euros chacun par mois. Enfin, les mines de lithium pourraient intéresser la Chine, qui n'a pas tourné le dos aux talibans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.