Afghanistan : le défi du rapatriement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : le défi du rapatriement
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Schlienger, E.Lagarde, N.Sadok - France 2
France Télévisions

En Afghanistan, l'évacuation des ressortissants français a débuté lundi 16 août. Des milliers de personnes effrayées par l'arrivée des talibans tentent toujours de fuir le pays. Joe Biden a défendu le retrait des troupes américaines.

Ils sont les premiers ressortissants français évacués d'Afghanistan. Ils sont 45 à enfin monter dans un avion militaire, en pleine nuit lundi 16 août, après de longues heures d'attente et d'angoisse à l'aéroport de Kaboul. Chaque valise est inspectée minutieusement. Les forces françaises sont désormais sur place pour éviter les prochaines évacuations, car ils sont encore nombreux à patienter ou à dormir sur le sol.

640 afghans évacués dans un avion américain

À l'extérieur de l'aéroport, la situation est loin d'être apaisée. Une foule d'Afghans tente toujours de rentrer sur le tarmac dans l'espoir de pouvoir quitter le pays. Des scènes chaotiques que les talibans tentent de contenir à leur manière. Des tensions qui rendent encore plus compliquées des transferts vers l'aéroport en hélicoptère. Ils sont encore des dizaines à attendre leur tour derrière les murs de l'ambassade de France. À l'image des Français, les autres pays occidentaux enchaînent les rotations aériennes. 640 Afghans ont réussi à s'entasser dans un avion américain, plus de cinq fois sa capacité. Joe Biden promet que tout sera fait pour mener les évacuations jusqu'au bout.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.