Afghanistan : la Banque mondiale annonce une aide humanitaire de 250 millions d'euros

 L'organisation avait suspendu fin août ses aides à Kaboul après le retour au pouvoir des talibans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des femmes vêtues en burqa attendent devant une boulangerie pour recevoir des dons de pain à Kaboul, en Afghanistan, le 20 octobre 2021. (BULENT KILIC / AFP)

La Banque mondiale a annoncé vendredi 10 décembre une aide humanitaire de 280 millions de dollars (près de 250 millions d'euros) à l'Afghanistan via la réaffectation de financements émanant du fonds spécial pour la reconstruction du pays (ARTF). L'organisation avait suspendu fin août ses aides à Kaboul après le retour au pouvoir des talibans.

Jusqu'à cet évènement, l'ARTF, un fonds d'affectation multidonateurs, était "la plus grande source de financement pour le développement de l'Afghanistan, finançant jusqu'à 30% du budget de l'Afghanistan et soutenant les fonctions essentielles du gouvernement", est-il précisé dans le communiqué de la Banque mondiale.

Pénuries alimentaires et pauvreté croissante

La population afghane est confrontée à une grave crise économique, à des pénuries alimentaires et à une pauvreté croissante depuis la prise de pouvoir par les talibans mi-août. Le pays souffre aussi d'une grave crise de liquidités, les donateurs internationaux ayant suspendu l'aide massive qui portait à bout de bras le budget du gouvernement depuis vingt ans.

Ces fonds ARTF permettront à l'Unicef "de fournir à 12,5 millions de personnes des services de santé de base et essentiels ainsi que de vacciner un million de personnes, tandis que le Programme alimentaire mondial pourra fournir une assistance alimentaire à 2,7 millions de personnes et une assistance nutritionnelle à près de 840 000 mères et enfants", détaille la Banque mondiale.

L'une des difficultés est la manière d'acheminer les fonds en Afghanistan sans exposer les institutions financières aux sanctions américaines. La Banque mondiale contourne ainsi la difficulté en réaffectant les fonds via des organismes des Nations unies.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.