Cet article date de plus de dix ans.

Afghanistan : deux otages libérées par une opération de l'Otan

Deux femmes employées dans l'humanitaire qui avaient été kidnappées une semaine auparavant dans le nord-est de l'Afghanistan ont été libérées par une opération des forces armées de l'Otan.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les locaux de l'ONG Medair à Kaboul (Afghanistan) le 2 juin 2012. (MOHAMMAD ISMAIL / REUTERS)

Deux femmes étrangères, employées dans l'humanitaire et kidnappées le 22 mai dans le nord-est de l'Afghanistan, ont été libérées par une opération des forces de l'Otan, a indiqué samedi 2 juin un porte-parole de l'OTAN.

Helen Johnston et Moragwe Oirere, qui travaillaient pour l'ONG suisse Medair, et trois Afghans qui les accompagnaient "ont été libérés par les forces de l'OTAN à l'aube alors qu'il faisait encore nuit, de la grotte où elles étaient retenues" à Shahrbuzurg, dans le Badakhshan, province du nord-est montagneux afghan, a déclaré ce porte-parole. Les otages sont en bonne santé.

Cinq de leurs ravisseurs ont été tués au cours de l'opération. Selon le chef de la police provinciale, cette dernière a été menée conjointement par l'OTAN et les forces spéciales afghanes. Le commando aurait été héliporté jusqu'à la maison où les otages étaient retenus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.