Afghanistan : de grandes villes désormais contrôlées par les talibans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : de grandes villes désormais contrôlées par les talibans
France 3
Article rédigé par
E. Lagarde, G. Vaudry - France 3
France Télévisions

En Afghanistan, les talibans continuent leur progression. Ils contrôlent désormais 12 capitales provinciales sur 34. Une conquête effrénée menée en seulement une semaine.

Dans la ville de Herat, en Afghanistan, les talibans avancent maintenant sans rencontrer de résistance. Les forces militaires afghanes ont battu en retraite pour, disent-elles, éviter plus de dommages dans la ville. Sur le commissariat, les talibans ont installé leur drapeau. À 600 km de là, les combattants islamistes sont entrés dans Kandahar, la deuxième ville du pays. 

Trois capitales provinciales contrôlées jeudi

Dans la seule journée du jeudi 12 août, les talibans ont fait tomber trois capitales provinciales, s'approchant toujours plus de Kaboul. Dans la petite ville de Balkh, l'arrivée des islamistes n'a pas encore changé la vie quotidienne. Les filles vont à l'école, et les femmes peuvent continuer à faire leurs courses, seules ou au marché. Mais pour combien de temps ? Le discours officiel, très rodé, se veut rassurant : "On ne force personne, on dit aux femmes de porter la burqa ou le voile, nous prêchons pour cela, nous n'utilisons pas la force." Mais pour un juge taliban, le ton est tout autre : selon lui, il faut revenir à l'application la plus stricte de la charia. Les talibans ne sont maintenant qu'à une centaine de kilomètres de Kaboul, où les réfugiés affluent chaque jour. Depuis le début de l'année, 390 000 Afghans ont dû quitter leurs villes et leurs villages. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.