Afghanistan : au moins 19 morts dans une attaque à l'université de Kaboul

Des hommes armés ont fait irruption et tiré des coups de feu sur le campus de la plus grande université du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers devant l'université de Kaboul (Afghanistan) après une attaque, le 2 novembre 2020. (WAKIL KOHSAR / AFP)

Au moins 19 personnes, des étudiants pour la plupart, ont été tuées, et 22 blessées lundi 2 novembre dans une attaque armée à l'intérieur de l'université de Kaboul, la plus grande d'Afghanistan, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Tariq Arian"Trois assaillants sont impliqués. L'un d'eux a fait exploser la charge qu'il portait sur lui, deux ont été abattus par les forces de sécurité", a-t-il ajouté.

Des hommes armés ont fait irruption sur le campus, tirant des coups de feu et provoquant la fuite de centaines de personnes, certaines tentant même d'escalader le mur d'enceinte pour échapper aux tirs. "Les ennemis de l'Afghanistan, les ennemis de l'éducation (...) sont entrés dans l'université de Kaboul", a déclaré Tariq Arian. L'attaque a été lancée alors que des responsables gouvernementaux arrivaient sur le campus pour inaugurer une foire du livre iranien, a précisé à l'AFP Hamid Obaidi, un porte-parole du ministère de l'Enseignement supérieur.

Les talibans nient toute implication

Les affrontements ont opposé pendant plusieurs heures les assaillants aux forces de sécurité dans les locaux de l'université, selon le ministère de l'Intérieur. Les talibans, qui ont entamé des discussions de paix avec le gouvernement au Qatar, sans toutefois déposer les armes, ont nié toute implication, et aucune revendication n'a été formulée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.