Afghanistan : à Bamiyan, les statues de Bouddha retrouvent les talibans

Publié Mis à jour
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Olliéric, N. Auer, M. Behboudi - France 2
France Télévisions

À Bamiyan, en Afghanistan, les célèbres Bouddhas de la ville ont été, par le passé, explosés par les talibans. Un trésor national parti en miettes, que les talibans actuels semblent regretter.

Dans la vallée du Bamiyan, en Afghanistan, les creux dans les falaises sont vides. Auparavant remplis de statues de Bouddhas géants du cinquième siècle, ils sont désormais béants. Une destruction d'un trésor national et archéologique causée par les talibans, en 2001. Près de 20 ans plus tard, les talibans sont de nouveau au pouvoir, mais indiquent que les trésors de Bamiyan ne seront pas en danger. "Par rapport à ce que l'on a vu dans nos livres, il ne reste plus rien, mais c'est bien", témoigne un des combattants. L'entrée du site est contrôlée par la milice, qui fait payer la visite aux rares étrangers et aux Afghans.

Une préservation surprenante


Le monde se souvient des actes perpétrés à l'encontre des statues immenses de Bouddhas par le passé. Mais ce qui surprend, c'est que les talibans souhaitent désormais préserver la vallée du Bamiyan et l'architecture qui y est présente. Certains talibans souhaitent même relancer des projets de restauration et de reconstruction. "Mon rêve, c'est que les touristes reviennent ici pour pouvoir visiter", explique Din Mohamad, responsable du site des Bouddhas. "Le nouveau pouvoir envoie un message clair à la communauté internationale : désormais, ils préserveront le patrimoine archéologique", ajoute Dorothée Olliéric, envoyée spéciale à Bamiyan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.