Cet article date de plus de douze ans.

Affaire Kieffer: deux Français inculpés à Abidjan

Deux Français résidant en Côte d'Ivoire ont été inculpés par la justice ivoirienne dans le cadre de l'affaire Kieffer
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, disparu en avril 2004 à Abidjan (© France 2)
Deux Français résidant en Côte d'Ivoire ont été inculpés par la justice ivoirienne dans le cadre de l'affaire KiefferDeux Français résidant en Côte d'Ivoire ont été inculpés par la justice ivoirienne dans le cadre de l'affaire Kieffer

Il s'agit de l'homme d'affaires Jean-Michel Aron-Brunetière et d'un conseiller du président ivoirien Laurent Gbagbo, Jean-Yves Garnault, a indiqué le procureur d'Abidjan. Ils ont démenti être impliqués dans l'affaire.

Le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer a disparu en avril 2004 en Côte-d'Ivoire.

Les deux inculpés ont déclaré à l'AFP qu'ils étaient poursuivis pour "complicité d'arrestation arbitraire, enlèvement et séquestration" et ont démenti toute implication. Jean-Michel Aron-Brunetière a fait partie d'une société d'expertise sur le cacao pour laquelle Guy-André Kieffer a travaillé comme consultant.

En juillet 2008, le juge français qui enquêtait sur l'affaire avait lancé une convocation de l'épouse du président, Simone Gbagbo. Peu après, le procureur d'Abidjan Raymond Tchimou avait avancé une "piste française". Selon lui, Kieffer avait des informations compromettante sur des responsables français d'une société, Commodities Corporate Consulting (CCC), chargée en 2001 de restructurer la filière cacao. Le procureur affirme qu'il s'apprêtait à révéler un réseau de blanchiment d'argent dans lequel la CCC serait impliquée et qu'il avait reçu des menaces de mort.

Deux témoignages récents, de militaires ivoiriens, mettent en cause l'entourage de Simone Gbagbo et affirment que Guy-André Kieffer a été interrogé à la présidence. Le journaliste a été vu vivant pour la dernière fois le 16 avril 2004 sur un parking d'Abidjan, alors qu'il avait rendez-vous avec Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.