Accord sur le nucléaire iranien: qu'est-ce qui bloque ?

Demain mardi, un accord pourrait être trouvé entre chefs de la diplomatie iranienne et des grandes puissances nucléaires mondiales. Car si l'Iran refuse l'arme atomique, les sanctions internationales seront levées. Mais plusieurs points bloquent encore.

(Les chefs de la diplomatie des grandes puissances nucléaires et de l'Iran continuent les négociations à Lausanne © MaxPPP)

Et le premier de ces points de blocage, le plus important, ce sont les sanctions imposées à l'Iran par l'ONU, les Etats-Unis et l'Union Européenne. Mais à quel rythme ces sanctions vont-elles être levées ?

L'Iran voudrait qu'elle le soient tout de suite et en bloc, car cela fait plus de 10 ans que l'économie du pays en souffre. Les Occidentaux veulent, de leur côté, du donnant-donnant. Ils ne veulent lever les sanctions qu'au fur et à mesure de l'application de l'accord, ce qui pourrait prendre plusieurs mois. C'est sur ce point que les négociations avaient échoué la semaine dernière.

L'autre point qui fâche c'est la durée de l'accord. Pour être sûrs que les Iraniens respectent leur engagement, les Occidentaux veulent surveiller leurs installations nucléaires pendant au moins 10 ans. Mais l'Iran ne veut pas de cette surveillance plus de 5 ans.

Il y a donc encore des blocages mais la volonté d'aboutir est là. La plupart des ministres des Affaires Etrangères impliqués dans les négociations quittent Lausanne ce lundi, mais ils pourraient revenir demain mardi pour la validation d'un accord. 

►►A lire aussi Nucléaire iranien : un vent d'optimisme souffle sur les négociations