29 camions citerne de l'OTAN ont été incendiés samedi par des assaillants armés dans le sud-ouest du Pakistan

Il s'agit de la 6e attaque de ce genre en à peine un peu plus d'une semaine. Elle n'a pas encore été revendiquée.Queque 30 assaillants ont attaqué les véhicules parqués près d'un hôtel. Les camion, en route pour l'Afghanistan, étaient arrêtés pour la nuit. Deux militaires de l'OTAN ont été blessés, selon CNN.

Soldat pakistanais surveillant des carcasses de camions de l\'OTAN incendiés lors d\'une attaque à Quetta (sud-ouest)
Soldat pakistanais surveillant des carcasses de camions de l'OTAN incendiés lors d'une attaque à Quetta (sud-ouest) (AFP - BANARAS KHAN)

Il s'agit de la 6e attaque de ce genre en à peine un peu plus d'une semaine. Elle n'a pas encore été revendiquée.

Queque 30 assaillants ont attaqué les véhicules parqués près d'un hôtel. Les camion, en route pour l'Afghanistan, étaient arrêtés pour la nuit. Deux militaires de l'OTAN ont été blessés, selon CNN.

Cette attaque survient trois jours après celle au cours de laquelle 40 camions citerne et porte-conteneurs ont été incendiés dans les villes de Nowshera (nord-ouest) et de Quetta (sud-ouest). En tout, 149 camions d'équipements ou de carburant destinés aux forces occidentales en Afghanistan ont été incendiés en une semaine.

Les talibans pakistanais, qui ont fait allégeance à Al Qaïda, ont revendiqué ces opérations, "en représailles" aux tirs, quasi-quotidiens depuis un mois, des drones (appareils volant sans pilote) de la CIA dans les zones tribales du nord-ouest frontalières avec l'Afghanistan. Ces attaques visent les cadres et combattants du réseau d'Oussama Ben Laden. Au moins cinq rebelles ont été tués vendredi soir dans uneopération de ce type menée dans la zone tribale du Nord-Waziristan.

Les Etats-Unis ont présenté leurs excuses mercredi pour la mort de deux militaires pakistanais tués le 30 septembre dans un raid d'hélicoptères de l'OTAN dans le nord-ouest du Pakistan.