217 naufragés sauvés par un patrouilleur français au nord de la Libye

Un patrouilleur français a recueilli samedi les 217 passagers de trois embarcations en détresse au large des côtes libyennes, a annoncé la préfecture maritime de Toulon.

(L'aviso "Commandant Birot" ici amarré sur la digne du port de Monaco en 2013 © Maxppp)

Cela fait à peine deux semaines que la France a envoyé des navires en Méditerrannée en renfort de l'opération Triton, dispositif européen de surveillance des côtes face à l'afflux de bateaux de migrants. Et déjà un première opération menée par un patrouilleur de haute mer de la marine française.

Cela s'est passé en milieu après-midi. Le Commandant Birot - c'est le nom du navire - a porté assistance à trois embarcations au large des côtes lybiennes. Il est intervenu à la demande du centre de coordination des opérations, situé à Rome. A bord de ces embarcations se trouvaient 217 personnes, exclusivement des hommes.

Selon le communiqué de la préfecture, deux "passeurs" présumés ont été interceptés et les trois embarcations ont été "neutralisées". "Les personnes secourues et les passeurs seront remis aux autorités italiennes".

Les détails de cette intervention avec le capitaine de corvette Yann Bizien de la préfecture maritime de la Méditerranée à Toulon.
--'--
--'--

La dernière fois qu'un navire français avait mené une opération de sauvetage de ce tpe en Méditerrannée, c'était en septembre dernier. Quelque 70 migrants avaient alors été secourus en haute mer au large des côtes algériennes et ramenés vers un port espagnol.