Cet article date de plus d'onze ans.

14 jeunes ont été tuées dimanche dans une fête de lycéens à Ciudad Juarez (Mexique)

Une quinzaine d'hommes soupçonnés d'être des tueurs à gages, arrivés à bord de plusieurs véhicules 4x4, ont bloqué la rue et ouvert le feu sur une maison où des jeunes fêtaient une victoire sportive.Ciudad Juarez, à la frontière des Etats-Unis, est le théâtre d'une guerre entre narcotrafiquants qui en fait la ville la plus violente du Mexique.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
14 jeunes ont été abattus par des tueurs armés dans cette maison de Ciudad Juarez (Mexique, 31-01-2010) (F2)

Une quinzaine d'hommes soupçonnés d'être des tueurs à gages, arrivés à bord de plusieurs véhicules 4x4, ont bloqué la rue et ouvert le feu sur une maison où des jeunes fêtaient une victoire sportive.

Ciudad Juarez, à la frontière des Etats-Unis, est le théâtre d'une guerre entre narcotrafiquants qui en fait la ville la plus violente du Mexique.

Un porte-parole de l'armée, Enrique Torres, a déclaré que les victimes étaient âgées de 15 à 20 ans et que 17 autres participants à la fête avaient été blessés, dont certains grièvement. "Nous avons deux pistes de recherche et l'une d'elles est liée au trafic de drogue. Nous savons grâce à des témoignages qu'ils étaient à la recherche de quelqu'un", a déclaré sans plus de détails Patricia Gonzalez, procureur général de l'Etat de Chihuahua auquel la ville appartient.

Dimanche, des tueurs ont aussi fait irruption dans un bar de Ciudad Juarez, faisant 10 morts et 11 blessés, en majorité des jeunes, a indiqué le parquet.

Le Mexique est la principale voie de transit de la cocaïne sud-américaine destinée aux Etats-Unis et il est un important producteur de marijuana et d'héroïne. La répression par l'armée des cartels mexicains rivaux à entraîné une recrudescence des violences qui ont fait plus de 17.000 morts au cours des trois dernières années.

Pour la seule ville de Ciudad Juarez, les violences liées au trafic de drogue ont fait 2.650 morts l'an dernier et les assassinats commandités par les cartels se sont multipliés depuis le début de 2010.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.