10.000 soldats russes en Ukraine selon le Comité des mères de soldats

Moscou nie toujours être impliqué sur le terrain dans le conflit ukrainien. Mais en Russie une voix s'élève, celle du Comité des mères de soldats russes, une ONG très respectée qui dénonce l'envoi de jeunes combattants alors qu'officiellement le pays n'est pas en guerre.

(Valentina Melnikova, la présidente du Comité des mères de soldats russes © REUTERS|Sergei Karpukhin)

Il y a eu les guerres d'Afghanistan et de Tchétchénie, il y a désormais aussi l'Ukraine, pour les mères de soldats russes. Ces derniers jours leur comité a été assailli de témoignages de familles de militaires blessés ou morts au combat. Pourtant, officiellement, la Russie n'est pas en guerre. Alors l'infatigable meneuse du comité, Valentina Melnikova, retrouve son rôle de lanceuse d'alerte."On a été alerté par les parents d'un soldat auquel les autorités ont fait signer un contrat d'engagement pour partir en mission sur le front. Ils lui ont dit, 'si tu ne signes pas, on le fait à ta place et on t'envoie à Lougansk en Ukraine". Alors on a déposé une plainte et c'est comme ça qu'on a commencé à s'intéresser aux soldats russes en Ukraine ." Depuis, des dizaines de cercueils de soldats morts sur ce front qui ne dit pas son nom, ont été rapportés aux familles, et enterrés en secret. L'engagement russe en Ukraine est déjà massif, selon Valentina Melnikova. "Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il y a environ 10.000 soldats russes engagés en Ukraine".

10.000 soldats en Ukraine selon le Comité des mères de soldats russes, reportage Camille Magnard
--'--
--'--
.

"Il s'agit de soldats sous contrats et non pas des conscrits" précise la chercheuse en sociologie et sciences-politique post-soviétique, Anna Colin Lebedev
--'--
--'--

Le comité de Saint-Pétersbourg rapporte que 100 militaires sont soignés pour des blessures de guerre. Et selon le groupe de la ville de Stavropol, déjà 400 soldats seraient revenus les pieds devant, à travers tout le pays.