Cet article date de plus de six ans.

10.000 Allemands, dont Angela Merkel, contre l'islamophobie

Environ 10.000 personnes se sont retrouvées mardi soir à Berlin, en compagnie de la chancelière allemande, à l'initiative d'organisations musulmanes, pour dénoncer l'islamophobie, et exprimer leur solidarité avec la France touchée par les attentats. "Nous tous, nous sommes l'Allemagne", a notamment déclaré le président, présent lui aussi, Joachim Gauck.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Des milliers de Berlinois rassemblés devant la Porte de Brandebourg © Markus Schreiber/AP/SIPA)

Elle n'a pas pris la parole, mais sa présence était un signe suffisamment fort. Angela Merkel, la chancelière allemande, était présente mardi soir à Berlin, pour un rassemblement devant la Porte de Brandebourg. Plusieurs organisations musulmanes avaient appelé à ce rassemblement contre l'islamophobie, et en solidarité avec les Français touchés par les attentats de la semaine dernière. Un rassemblement symbolique, alors que le mouvement anti-islam Pegida avait réuni près de 25.000 personnes la veille dans son fief de Dresde.

Sur le podium, régulièrement éclairé aux couleurs de la France, le président allemand a tenu un discours vibrant : "Nous tous, nous sommes l'Allemagne ! Nous les démocrates, qui sommes marqués si différemment politiquement, culturellement et religieusement ", a notamment lancé Joachim Gauck. Selon lui, l'Allemagne est "devenue plus diverse [...] grâce à l'immigration ". Gestes symboliques, des manifestants ont déposé une couronne de fleurs devant l'ambassade de France, et une minute de silence a été respectée en mémoire des 17 victimes des attentats de Paris.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.