Cet article date de plus de six ans.

Migrants : L'Europe renforce les moyens pour les secours en mer

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Migrants : L'Europe renforce les moyens pour les secours en mer
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L’Europe annonce de nouveaux moyens pour les secours en mer. L'enveloppe budgétaire sera triplée et l'idée de possibles frappes miliaires est confirmée. Reportage de France 2.

80 réfugiés supplémentaires. La dernière intervention  date de ce vendredi 24 avril dans l'après-midi, au lendemain de la décision de Bruxelles. Les Européens proposent un plan contre les drames de l'immigration. Ainsi, le budget surveillance Triton  passe de trois à neuf millions d'euros.  Aujourd'hui, sept navires patrouillent, demain la France mettra à disposition deux navires et trois avions supplémentaires.  L'Allemagne, la Suède, la Finlande, la Belgique fourniront chacun un navire. Enfin le Royaume-Uni mettra à disposition de l'Europe trois bâtiments de la Royal Navi et plusieurs hélicoptères.  Cela signifie plus de moyens que l'opération "Mare nostrum" en 2013 qui avait sauvé 100 000 personnes.  Ces moyens sont-ils suffisants ?

11 000 personnes en une semaine

"Certainement pas pour stopper toutes les embarcations clandestines. En Méditerranée, elles se comptent par dizaines", explique le journaliste de France 2.
"Les responsables européens doivent définir ensemble leur mode opératoire, et faire en sorte que ce changement puisse vraiment sauver des vies" explique Gemma Parkin de l'ONG "Sauvons les enfants".  La France propose d'héberger entre 500 et 700 réfugiés. Un chiffre dérisoire alors qu'en une semaine début avril, 11 000 personnes ont débarqué en Italie. Enfin, l'objectif de détruire les embarcations des passeurs semble difficile à atteindre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accueil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.