Vignobles : l'impact du réchauffement climatique

Avec le réchauffement climatique, les vignerons français doivent s'adapter. France 2 revient sur ce phénomène dimanche 14 juin.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis 250 ans, la famille d'Huber Boidron cultive la vigne à Saint-Emillion. Mais depuis quelques années, l'effet du réchauffement climatique peut se lire directement sur l'étiquette des bouteilles : le degré alcoolique des vins augmente. Le vignoble bordelais est également attaqué par des maladies venues du sud. Pour ne pas augmenter les traitements chimiques et s'adapter au climat, Hubert Boidron va planter un nouveau cépage, le Marsellan.

S'adapter

Un peu plus au sud, le vignoble de Cahors et son cépage si particulier. Le Malbec a parfois la mauvaise réputation de donner des vins trop acides. Grâce au réchauffement, le cépage est de moins en moins acide. Encore plus au sud, dans l'Hérault, le réchauffement du climat est une menace réelle. Un vigneron en biodynamie applique déjà des méthodes pour faire face à l'aridité croissante. Du nord au sud, la viticulture française va devoir s'adapter. En 2100, certaines hypothèses précisent même la disparition du vignoble méditerranéen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes à Gruissan (Aude).
Des vignes à Gruissan (Aude). (FELIX ALAIN / AFP)