Vigilance orange au verglas : Météo France a-t-il commis une erreur ?

Pendant près de deux heures, mercredi matin, l'alerte orange à la neige et au verglas a été levée. Avant d'être brusquement rétablie, à la demande du gouvernement.

Un homme libère sa voiture de la neige, mercredi 13 mars à Brouay, entre Caen et Bayeux (Calvados).
Un homme libère sa voiture de la neige, mercredi 13 mars à Brouay, entre Caen et Bayeux (Calvados). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Mercredi 13 mars, 6 heures du matin. Météo France lève la vigilance orange à la neige et au verglas sur le nord-ouest de la France. Une décision surprenante, alors que l'asphalte gelé rend la plupart des routes de ce secteur difficilement praticables

Deux heures plus tard, marche arrière :  la vigilance orange est rétablie dans 19 départements, et les automobilistes sont invités à observer la plus grande prudence sur les routes. Que s'est-il passé ? Y a-t-il eu une erreur ? Francetv info récapitule.

"Pas de revirement", selon Météo France

Il semble en fait que Météo France ait levé ses alertes en raison de la fin de l'épisode neigeux, sans tenir compte du paramètre "verglas" qui restait, lui, bien présent, en raison des températures glaciales. "Un gros couac", selon Philippe Verdier, du service météo de France 2.

Chez Météo France, on ne semble pas du même avis. "Il s'agissait de mettre un terme à la vigilance qui couvrait les fortes chutes de neige (...). Désormais, les sols verglacés nécessitent une autre vigilance, qui durera jusqu'à jeudi", se justifie sur LCI Dominique Raspaud, ingénieure à Météo France. Contacté dans la matinée par francetv info, l'organisme n'avait pas répondu à nos questions en début d'après-midi.

Le gouvernement est intervenu

Le son de cloche est encore différent du côté du gouvernement. Invitée d'Europe 1 mercredi matin, la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, assure que la vigilance orange a été rétablie par Météo France à sa demande et à celle de Manuel Valls.

Francetv info

Dans la suite de l'entretien, la ministre évoque à demi-mot une erreur de jugement de la part de l'organisme. "Météo France fait son travail. Mais chacun comprend qu'une carte vigilance, c'est un signal donné aux citoyens sur la façon d'adapter leur comportement."

Dans la matinée, le Premier ministre a annoncé qu'il restait encore "48 heures difficiles".  Des propos cohérents avec ceux de Météo France, qui annonce la fin de la vigilance orange pour vendredi à 1 heure du matin "au plus tôt".