VIDEO. Le mauvaise qualité du blé français en 2014 fait craindre une hausse du prix de la baguette

La baisse des températures, suivie d'abondantes précipitations sur une partie du pays avant les moissons, a dégradé la qualité du blé français cette année.

La baguette va-t-elle encore augmenter cette année ? Ce qui est sûr, c'est que les boulangers vont manquer de bonnes farines. Les moissons de blé sont, en effet, mauvaises à cause des tempêtes et de la pluie : une partie de la moisson a germé sur pied, obligeant les producteurs à vendre leur récolte à des prix sacrifiés. La France est le premier exportateur de blé en Europe. Pas sûr que, cette année, le pays tienne son rang, faute de qualité.  

Une perte de 30 euros par tonne de blé

France 2 a rencontré un expert chargé de mesurer le pourcentage d'amidon présent dans le blé. Une mesure qui conditionne le prix de vente pour l'agriculteur. L'échantillon testé, de mauvaise qualité, va obliger le céréalier à vendre sa production à l'industrie animale. Une perte de 30 euros par tonne, selon cet expert.

Un champ de blé à Munwiller (Haut-Rhin), le 23 juillet 2014.
Un champ de blé à Munwiller (Haut-Rhin), le 23 juillet 2014. ( MAXPPP)