L'alerte orange vagues-submersion est levée, un SDF toujours porté disparu à Biarritz

Du Finistère aux Pyrénées-Atlantiques, la prudence reste de mise mais les vagues s'atténuent.

Le Rocher de la Vierge à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) balayé par les vagues, le 6 janvier 2014. 
Le Rocher de la Vierge à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) balayé par les vagues, le 6 janvier 2014.  (GAIZKA IROZ / AFP)

Le littoral des huit départements de la façade atlantique trouve un peu de répit. Météo France a levé son alerte orange "vagues-submersion" pour la côte ouest, tandis que la Bretagne lutte toujours contre les crues, malgré une légère amélioration. Le littoral du Finistère, du Morbihan, de la Loire-Atlantique, de la Vendée, de la Charente-Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, est désormais en simple vigilance jaune.

Du sud-Finistère à la Loire Atlantique, plusieurs cours d'eau restent en vigilance orange crue.

( METEO FRANCE)
 

Les vagues les plus importantes sont passées, selon Météo France, après avoir longtemps maltraité les côtes et endommagé les parties fragilisées ou exposées du littoral

Un sans-abri aurait été emporté par une vague

La police enquête mardi matin sur une "disparition inquiétante" à Biarritz après qu'un témoin a fait état de la possible disparition d'un SDF sur une plage, lundi soir, après le passage d'une violente vague.

Les fortes vagues qui balayent depuis plusieurs jours le littoral atlantique ont déjà fait une victime dimanche, une femme emportée à Biarritz. Des enfants ont également été blessés par des éclats de verre après que les vitres d'un local eurent été frappées par les vagues, toujours à Biarritz, rapporte Sud Ouest. Le site du quotidien régional publie notamment une vidéo réalisée par le blog spécialisé Surf prevention montrant les vagues s'abattre contre les baies vitrées du casino de la ville.