VIDEO. Canada : une tornade sème la panique dans la région d'Ottawa

Des vents soufflant à environ 200 km/h, selon les estimations des météorologues, ont endommagé plusieurs dizaines de maisons, vendredi. La ville de Gatineau (Québec) est particulièrement touchée.

Les dégâts provoqués par une tornade à Gatineau (Québec, Canada), le 21 septembre 2018. 
Les dégâts provoqués par une tornade à Gatineau (Québec, Canada), le 21 septembre 2018.  (VINCENT-CARL LERICHE / AFP)

Des dizaines de maisons ou immeubles endommagés, des voitures retournées, une trentaine de blessés et 130 000 personnes sans électricité : une tornade a semé la panique vendredi 21 septembre en fin d'après-midi dans la région d'Ottawa, (Ontario, Canada).

La zone la plus touchée a été la commune de Gatineau, située au nord de la capitale, dans la province du Québec. Des vents soufflant à environ 200 km/h, selon les estimations des météorologues, ont endommagé des dizaines de maisons, partiellement éventrées ou dont les toits ont été emportés, selon les premières images publiées sur les réseaux sociaux.

"Les débris volaient partout"

Une impressionnante vidéo prise par un habitant de Gatineau, Vincent-Carl Leriche, et postée sur Facebook, montre des centaines de débris aspirés par le vent, tourbillonnant dans les airs au milieu d'immeubles.

"Il y a eu une coupure d'électricité et moins d'une minute plus tard, le vent a commencé à frapper sur les fenêtres", a-t-il raconté à l'AFP. Il a pris son téléphone et filmé la scène. "La tornade elle-même a duré moins de deux minutes. Les débris volaient partout, je n'avais jamais vu ça, à part à Hollywood", raconte cet habitant du quartier de Mont-Bleu. "Lorsque les gens sont sortis de chez eux après la tornade, c'était la consternation bien sûr, mais ils étaient heureux qu'il n'y ait pas de blessés", a poursuivi le trentenaire.

Les dégâts dans son quartier, constitué principalement de petits immeubles, sont selon lui considérables : arbres arrachés, véhicules retournés, des débris partout. "Certains appartements ont eu leur intérieur vidé, on a retrouvé des sofas ou des freezers au sol", témoigne-t-il.

Selon un responsable des services d'urgence d'Ottawa, Anthony Di Monte, cité par plusieurs médias, la tornade a fait une trentaine de blessés, dont cinq plus grièvement touchés. "C'est vraiment une scène de désolation", a réagi sur franceinfo ce samedi Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau.

Justin Trudeau attendu sur place

La tornade a touché l'un des secteurs les plus pauvres de la ville, soit "trois ou quatre rues" d'après le maire. "C'est une longue série d'édifices dont une partie a été arrachée, surtout les toits", raconte Maxime Pedneaud-Jobin. Le Premier ministre Justin Trudeau est attendu sur place dans la journée.

Au total, 700 personnes ont été évacuées dans un refuge, ouvert au sein d'une école. "Le grand défi, c'est celui de l'hébergement", affirme le maire, même s'il estime que certains habitants pourront rentrer chez eux "probablement dès demain". "Le nettoyage devrait aller relativement rapidement mais c'est la reconstruction qui va être longue", explique Maxime Pedneaud-Jobin. L'année dernière, des inondations avaient touché la commune, obligeant les autorités à évacuer 4 000 maisons.