VIDEO. Toujours sous les eaux, le Finistère se prépare à de nouvelles pluies

Certains habitants de Quimperlé, la ville la plus touchée, préfèrent attendre le passage de nouvelles perturbations avant d'entamer les opérations de nettoyage.

MANON BOUGAULT - FRANCE 3

Les habitants de Quimperlé (Finistère) commencent à bien connaître cette pénible situation : vendredi 3 janvier, le petit fleuve Laïta est à nouveau sorti de son lit, inondant les habitations d'une partie de la commune. Le département est repassé vendredi en vigilance orange crues, après avoir été placé en alerte rouge la veille. 

La municipalité tente malgré tout de positiver. "Le pic de ce matin s'est établi à moins de 4 mètres, contre 4,70 m hier, et le niveau a déjà recommencé à baisser", a indiqué un adjoint au maire de Quimperlé. 

Nouvelles perturbations pluvieuses

La situation ne prête pourtant pas à l'optimisme. L'organisme Vigicrues, chargé d'anticiper les risques d'inondation, indique que "de nouvelles perturbations pluvieuses sont attendues pour ce week-end sur la Bretagne". "Une attention particulière doit être maintenue sur le bassin de la Laïta, ainsi que sur les autres rivières de la région", relève encore l'organisme.

Las, certains habitants ont décidé d'attendre la fin du week-end avant d'entamer les opérations de nettoyage.

Un habitant de Quimperlé (Finistère) tente de nettoyer l\'entrée de son domicile après les crues, vendredi 3 janvier 2014.
Un habitant de Quimperlé (Finistère) tente de nettoyer l'entrée de son domicile après les crues, vendredi 3 janvier 2014. (FRED TANNEAU / AFP)